Mon échange à Canterbury Christ Church University

Hello ! Je m’appelle Manon Willems et je suis actuellement en première année de Master spécialisation Marketing sur le Campus de Lille. C’est ma première année au sein de l’IÉSEG, puisqu’auparavant j’étais à la FGES à l’Université Catholique de Lille.

J’ai décidé d’effectuer ma troisième année de licence en échange universitaire. Je suis donc partie vivre en Angleterre, à Canterbury et suis restée sur place de septembre 2015 à juin 2016. Mon université d’accueil était Canterbury Christ Church University (CCCU) qui fait entièrement partie de la ville.

J’ai tellement entendu parler des Erasmus par le biais de mon frère, de mes amis, et de pas mal de personnes de mon entourage que j’ai voulu, moi aussi, tenter l’expérience. J’ai donc entrepris la démarche d’un échange universitaire en Angleterre dans le but premier d’améliorer mon niveau d’anglais, mais aussi et surtout de vivre un Erasmus.

Il n’y a aucun visa, vaccins ou check-up médical à réaliser pour partir en Angleterre. Les seules démarches administratives sont celles d’un échange Erasmus

Canterbury Christ Church University est une université très importante en termes de superficie ; elle fait partie intégrante de la ville. Le campus est réparti sur plusieurs zones, et il dispose d’une bibliothèque immense avec des salles de travail, ordinateurs et cafeteria à disposition des étudiants.

Les premiers jours ont été riches en découverte ! CCCU organise chaque année une semaine entière d’intégration appelée la « Freshers’ week ». Mieux encore que le bizutage français, vous n’avez pas besoin de cela pour vous intégrer. C’est une semaine où il y a chaque jour des activités différentes et des soirées à thème. Parts de pizza Dominos à gogo, cadeaux de bienvenue en tout genre, l’université chouchoute ses nouveaux entrants durant cette semaine ! C’est aussi l’occasion de présenter les 60 associations étudiantes présentes et de rejoindre celles qui vous plaît. Résidant dans une résidence universitaire internationale, les premiers jours m’ont aussi permise de faire la connaissance de mes colocs, avec qui j’allais partager cette année. Il est d’ailleurs très facile de trouver un logement étudiant puisqu’une fois inscrit à la CCCU, ils vous proposent directement de vous loger à l’une des nombreuses résidences qu’ils proposent, en fonction de votre budget.

Pendant les premières soirées, j’ai pu me rendre compte du nombre conséquent d’étudiants internationaux. Tellement important qu’il y a une association d’étudiants internationaux mais aussi une structure mise en place par l’université appelée « Academic English Service » avec des cours d’anglais et des professeurs disponibles tout au long de l’année pour nous aider.

Il faut savoir que les expériences Erasmus, c’est vraiment pas pour les cours que vous la faites ! Avec seulement 12h de cours par semaine, mon quotidien était centré sur mes cours de danse au sein de l’association universitaire, sur la découverte de la ville mais surtout les soirées internationales ! Avec ma bande de potes, on profitait des week-ends pour découvrir un peu de coin. Canterbury est une ville qui se situe près des côtes, et il y a notamment Brighton et Broadstairs qui sont à découvrir. Broadstairs est à une vingtaine de minutes en train de Canterbury, et c’est LE coin des Anglais dès qu’il y a un rayon de soleil.

Lorsque nous ne voyagions pas, nous organisions des soirées à thème. Chaque week-end, l’un de nous cuisinait pour tout le monde un plat typique de son pays. Français, Espagnols, Italiens, Japonais, Chinois, Suédois, Malaisiens, nous avons pu faire le tour du monde avec nos papilles !

Ce qui m’a le plus plu dans mon échange a d’abord été le cadre. Canterbury est une ville piétonne, tout est faisable à pieds et c’est une ville typiquement anglaise. Aussi, mon association de danse a rendu mon expérience inoubliable. Cours de hip-hop, commercial jazz, latin, afrobeats, j’ai également eu l’occasion de participer à une compétition inter-universités.

 Le seul point négatif de l’Angleterre est le coût de la vie ; tout est excessivement cher, et plus particulièrement les logements !

Ce qui est possible de faire en Angleterre et (presque) nul part ailleurs, c’est de rouler à gauche, de payer en livres, de boire du thé à n’importe quelle heure de la journée, de faire une petite balade en barque au milieu de la ville, et d’aller au McDo après une sortie en boîte !

Pendant mon année d’échange, j’ai pu repérer certaines adresses à Canterbury :

  • The Shakespeare, petit bar super sympa et typique, qui se trouve dans une petite rue piétonne. Parfait pour prendre un thé entre potes.
  • Le « Willows », un petit restaurant plein de charme dont la spécialité est le grilled-cheese, un DE-LI-CE !
  • The Pound : pour boire un verre dans un très joli cadre et profiter des soirées internationales organisées souvent chaque mercredi
  • Le « Chemistry », une boîte sur 3 étages, idéal pour passer une bonne soirée !

Mon conseil pour un étudiant souhaitant partir à Canterbury serait d’absolument rejoindre plusieurs associations étudiantes car c’est ça qui permet de faire partie de la vie universitaire, de faire des rencontres et de vivre des expériences inoubliables ! Aussi, résider dans un logement international est le must pour découvrir de nombreuses cultures, et vous lier d’amitié avec des personnes aux quatre coins du monde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s