Mon échange à l’Universidad Nacional del Sur en Argentine #2

Hello, je m’appelle Florine, je suis en 3ème année à l’IÉSEG et je suis en échange à l’UNS à Bahia Blanca, en Argentine, durant 1 an.

Pourquoi l’Argentine ? Tout d’abord, pour l’apprentissage de la langue, afin d’améliorer mon piètre niveau d’espagnol, mais aussi afin de découvrir une nouvelle culture ainsi qu’un nouveau continent. L’Argentine est un pays très vaste qui permet donc de découvrir une multitude de paysages incroyables. La proximité avec d’autres pays nous laisse le choix d’une multitude de voyages les plus dingues les uns que les autres.

5

Modalités de départ

Avant de partir, il est préférable de se faire vacciner contre la fièvre jaune, et je recommanderai fortement aux prochains IÉSEG partant à Bahia Blanca de se faire vacciner contre la rage, la ville regorge en effet de chien errant abandonnés par leurs maitres (pas d’inquiétudes, ils sont adorables, mais il y a toujours des exceptions).

En ce qui concerne le VISA, celui-ci se fait sur place. Cependant, l’administration Argentine étant très lente et peu compétente, je vous conseille de le commencer le plus tôt possible (il y a de grande chance de devoir le recommencer faute d’une erreur de l’administration).

Mes premiers jours

Les premiers jours se sont très bien déroulés, nous avons rencontrés nos différents colocs, et avons découverts la ville ensemble. Rapidement, nous avons rencontré les autres étudiants en échange ainsi que nos buddys argentins. L’intégration dans l’université se fait très bien et rapidement, grâce aux différents évènements organisés par la CAAI, le Club Inter de l’UNS. Ils organisent notamment la fête de bienvenue, des Beer pong, pub-crawl ainsi que quelques Open Bar, à base de la boisson locale : le Fernet. Il y a environ 130 exchanges au premier semestre, et une soixantaine au deuxième semestre, ce qui permet de construire une petite famille, composé de beaucoup de nationalités.

4

Se loger

En ce qui concerne le logement, très facile à trouver, et aussi très abordable. Au premier semestre j’ai vécu dans une maison avec piscine que je partageais avec 7 autres personnes, à 2 minutes à pied du campus économie, pour 300€ par mois environ. Au deuxième semestre, j’ai décidé de me rapprocher du centre dans une maison pour 6 personnes, pour 170€ par mois. Ces deux logements sont réputés pour accueillir les différents IÉSEG qui viennent en échange.

L’université

L’université, elle est constituée de 30 000 étudiants, de toutes les carrières possibles. C’est d’ailleurs la principale attraction de la ville. La CAAI a mis un système de Buddy en place avec ses étudiants qui fonctionne très bien. Et c’est impressionnant de remarquer à quel point les Argentins sont des personnes formidables et dévoués. Les Européens, surtout les Français, sont vus comme des dieux vivants ici. La sympathie des Argentins est vraiment touchante et change beaucoup de la France.

En ce qui concerne le choix des matières, celui-ci se fait le premier jour après la journée de présentation. J’ai pu avoir 4 matières au S1 et S2, ce qui laisse le temps à des longs week end ainsi que des courtes journées. Cela laisse beaucoup de temps pour voyager, et il est facile de partir une semaine voire 10 jours, les professeurs nous instant d’ailleurs à visiter un maximum le pays et ses alentours.

3

Coût de la vie

Le coût de la vie est très variable, les sorties, cigarettes ainsi que certains aliments comme la viande, sont beaucoup moins chers qu’en France. Cependant, tous les produits exportés, les vêtements, les billets d’avion, et tout ce qui englobe les technologies sont très chers.

L’inflation est bien connue, nous avons vu les prix augmenter d’environ 20% en un an, le cours du Pesos changeant d’ailleurs assez souvent.

Ma vie quotidienne

Comme nous avons très peu de cours, et qu’ils ne sont pas obligatoires, nous voyageons le plus souvent possible.
Quand nous ne voyageons pas, nous allons boire maté au parc ou chez des argentins, boisson locale qui ressemble à du thé, mais qui se boit avec une paille dans un contenant spécial. Très amer au premier abord, mais par la suite vous ne pourrez plus vous en passer. Sinon, nous organisons un asado (Barbecue) dans les différentes maisons pouvant accueillir beaucoup de personnes qui durent toute l’après-midi. Ils sont succulents et il y a toujours beaucoup trop de viande, mais on adore ça.

Tout est incroyable, la culture est vraiment intéressante, les argentins très agréables et les opportunités de voyage sont énormes.

2

Voyager

Les possibilités de voyages sont incroyables, et en un an je n’ai pas eu le temps de couvrir l’Équateur ainsi qu’une partie de la Colombie à mon plus grand regret. Comme nous disposions de 4 mois de vacances de Décembre à Mars, nous avons pu organiser un roadtrip et découvrir le Chili, la Bolivie, le Pérou ainsi que le Brésil. Chaque pays nous a touché à sa façon, et nous avons pu découvrir énormément de choses sur le mode de vie, la culture ou les différents niveaux de vie présents sur le continent. Chaque lieu est incroyable. Mon préféré restera cependant l’Amazonie (nous l’avons fait du côté Brésilien), qui nous plonge dans une immersion à 100% dans la nature, coupé de tout. Dormir dans la jungle et pêcher des piranhas pour le repas permet de se rencontrer soi-même en quelque sorte.

Photos disponibles sur insta : https://www.instagram.com/florinedori/

À savoir!

La boisson la plus consommée en soirée est le Fernet, les argentins ne peuvent pas se passer de leur Fernet Coca qu’ils revendiquent comme étant leur meilleure boisson. Cependant, le Fernet est italien, puisque la plus grande partie de la population argentine est en fait d’origine italienne.

Picture1

Mes conseils

Voyagez le plus possible, un semestre ou an passent vraiment vite ! Sortez, rencontrez des locaux et passez du temps avec votre buddy, mais aussi mettez-vous en coloc avec des étrangers afin de ne pas vous enfermer avec les français et rester coincé avec un espagnol niveau A2 en revenant de votre échange.

Mes bonnes adresses

Voici quelques adresses et conseils que je pourrais vous donner à retenir :

  • Les bars :

Le bronx, renommé le QG par les exchanges. Il a à peine un an, et sert d’excellentes bières. À tester : les papas del Bronx, elles vous feront oublier votre manque de frites lilloises.

Antares : chaine de bar en Argentine, à base de bonnes bières. Possible d’y manger très bien.

  • Les boites : Il y en a 2 principales :

Le Club : Le club universitaire se transforme en énorme boite les jeudis et vendredis soirs. À ne pas manquer, afin de danser sur de la Cumbia toute la soirée. Ah oui, avant de partir, mettez-vous a écouter Ozuna, il deviendra votre artiste préféré pour sûr.

Le Choco : Ouverte le samedi, possédant plusieurs salles dont une salle techno. Le rendez-vous du samedi soir.

  • Les restaurants :

Loretto, situé juste à côté du Bronx, on y mange de très bons burgers.

Planeta empanadas : des empanadas pas chères et incroyablement bonnes, situé juste en face du comedor universitaire.

Florine DORI, Campus Lillois

florine.dori@ieseg.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s