Mon échange à l’Institut Africain de Management (Dakar)

Bonjour à tous, je m’appelle Virgile Audren étudiant en 3ème année sur le campus de Paris. Je suis parti en échange à l’Institut Africain de Management au Sénégal pour 9 mois. Voici un article présentant mon expérience.

Je voulais partir au Sénégal pour découvrir une nouvelle culture et profiter du soleil au pays de la Téranga.

Les premiers jours se sont bien passés. On ne savait pas exactement comment ni quand se passait notre rentrée. Finalement ça a mis un peu de temps a réellement démarrer (profs absents, erreurs etc…).

Pour l’habitation, le plus souvent les logements ne sont pas meublés ; à vous d’acheter les meubles et cela coûte cher. Les agences auront tendance à gonfler les prix puisque vous êtes européens. Il est bon de négocier mais se loger à Dakar put coûter plus cher qu’on ne le pense (même si ça reste très raisonnable par exemple 900 euros environ vous pouvez avoir une grande maison avec 4 chambres 3 sdb un salon un jardin dans un quartier tranquille).

Aucun vaccin obligatoire, pas de visa, mais faire quand même les vaccins comme fièvre jaune, hépatite, etc… un traitement contre le paludisme peut être le bienvenu mais sur un an le traitement est lourd.

Le quotidien est super sympa : au programme, cours, sorties à la plage, visite de la ville, trips dans le pays. La vie est plutôt cool au Sénégal, personne n’est jamais pressé.

L’université est en travaux et l’ambiance est à l’africaine mais dans l’ensemble on s’y fait. Bien sûr il y a certaines choses qui clochent un peu mais rien de bien grave et les gens sont très accueillants. Il est à noter qu’il n’y a pas de Club International comme à l’IÉSEG.

Le voyage qui m’a le plus marqué est le suivant : Aller dormir dans le désert de Lompoul et profiter d’un ciel étoilé magnifique autour du feu et dormir dans des lits super confortables. Abdou le responsable du camp du désert est en plus très arrangeant.

Le coût de la vie est nettement inférieur à la France sauf si vous vivez à l’européenne. (un Yop 10€, du pain de mie peut coûter 10€ aussi, mais pas de problème la baguette est à même pas 20 centimes d’euros). Les produits importés coûtent donc très chers.

Ce qui me plait le plus ici est l’hospitalité des sénégalais, j’adore aussi le jeu de la négociation. En effet tout se négocie avant d’acheter c’est un sport national. Pour partir là bas, il faut avoir le sens du contact et aimer les imprévus. Le Sénégal est un pays riche en émotion et vous reviendrez avec énormément de choses à raconter.

12571225_10153917381653156_955728991_n

La vie au Sénégal fait qu’on est obligé de rire tous les jours que ça soit pour négocier un taxi ou discuter avec les Mamas. On rigole vraiment beaucoup et il faut aimer parler et discuter les prix. Plus vous aurez le temps de négocier plus vous pourrez faire baisser le prix. Les sénégalais regorgent d’arguments tout aussi bidons les uns que les autres mais parfois très drôles.

Au Sénégal et nul part ailleurs, il est possible d’aller voir le lac rose, manger pour 1€ un plat pour 4, rien respecter au code de la route, prendre des cars rapides avec les sénégalais et voir leur hospitalité, danser et jouer du tam tam à un moment inattendu, négocier un maillot de foot de 30 000 francs CFA a 4 000, etc…

12570989_10153917407363156_785725366_n
Mes bonnes adresses sont les suivantes : Le Voyageur, le Surfers Paradise, le Charly’s… difficile d’indiquer des adresses car il n’y en pas (on se repère aux grands bâtiments comme les écoles, les hôpitaux etc) mais Dakar n’est pas immense et on découvre vite de bons endroits où déjeuner pour 1000 francs, où sortir, surfer, danser…

J’espère vous avoir donné un aperçu de ma vie ici, n’hésitez pas à commenter cet article si vous avez des questions !

Publicités

Un commentaire

  1. Allez tous au Charly’s, l’ambiance est vraiment sympa, et c’est là où les expats de Dakar et les jeunes volontaires (autour des 20-25 ans) se rassemblent pour boire et danser. C’est un bar ouvert avec une piste de danse à l’intérieur, c’est vraiment cool ! Et puis si vous allez à Dakar, faîtes au moins du Surf au Virage ou sur la côte des Almadies (faîtes en avec Pantcho, c’est un surfer connu là-bas) 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s