Mon échange à BI Norwegian School #3

Salut, moi c’est Antoine, je suis en Master (en 4ème année de mon cursus, je viens du campus de Lille, et en troisième année, je suis parti à Oslo, en Norvège. Je suis parti pendant un an à BI Norwegian Business School.

J’ai souhaité partir en Norvège, plus précisément dans sa capitale à Oslo, puisque les pays scandinaves faisaient partie de ma liste des régions du monde à visiter. En plus, pour les études, il était intéressant, selon moi, de découvrir et de travailler dans un pays développé ayant un niveau d’éducation relativement élevé. Enfin, le froid ne me fait pas peur, au contraire, c’était une des raisons de choisir la Norvège pour vivre en hiver la majeure partie de l’année.

Les démarches administratives sont super simples. Il s’agit de l’Europe, mais il faut penser au fait qu’il s’agisse de Couronnes Norvégiennes et non d’Euro.

Sachant que la vie est plus saine qu’en France, l’acclimatation s’est faite très rapidement avec des étudiants internationaux très ouverts. Si je devais le refaire, je ne changerais rien. La seule différence est la langue, en revanche le niveau d’anglais des norvégiens est indiscutable : la communication n’est donc pas un problème.

Le logement est proposé par l’université. Si je peux donner un conseil, les meilleures cités sont Bjolsen (sur le site SiO) et BSN, tant au niveau de la qualité des logements que de la proximité avec l’école, le centre-ville, les accès aux loisirs, etc. D’autres étudiants étaient logés dans le centre-ville, mais pour une intégration parfaite, je ne peux que conseiller les logements proposés par l’école.

BI Norwegian Business School est une université relativement moderne avec des infrastructures grandioses et incomparables à nos standards français. Les structures proposées sont modernes, les technologies sont à la pointe donc pour y étudier c’est top. Mais, dans ce campus, on peut y vivre. Un Starbucks Coffee y est présent pour les quatre heures de luxe, mais également une cafétéria digne des 5 étoiles étudiantes, mais aussi un tas de petits services (shop, stands de cafés dans l’école, …). Enfin, une salle de sport est proposée au sein de l’école pour un prix d’environ 170€ l’année, hyper compétitif quoi.

Nous étions environ 200 étrangers sur le campus, bien que je ne connaissais qu’une petite trentaine d’entre eux.

Il n’y a pas de Club Inter en tant que tel. C’est ESN Oslo qui s’occupe de nous, et de toute l’université d’Oslo. Le groupe organise les soirées, les voyages, les conférences : c’est du très lourd, comme dans l’ensemble des destinations européennes je suppose.

Au quotidien, je pratiquais énormément de sport puisqu’il s’agit d’une des priorités des étudiants norvégiens. Je parle réellement d’une vie sur le campus, en effet, il était très agréable. Sinon, je me promenais souvent dans les hauteurs d’Oslo pour y découvrir la nature mais également les curiosités de la ville. Ce genre de ville peut réserver des surprises pour des habitués, même après un an !

Le coût de la vie est cher, très cher. Mais, c’est le prix d’une année juste incroyable au cœur de la capitale d’un des pays le plus développé et sain économiquement. C’est environ égal à 2,5 à 3 fois plus cher qu’en France. En revanche, en s’organisant correctement au niveau du budget, il est possible de limiter les dégâts. PS : regarde l’indice BigMac, il sera meilleur que moi.

Mon voyage préféré est mon trip en Laponie pour mon anniversaire ! Il est tout simplement inoubliable. Je suis parti avec des amis hollandais vers Helsinki, en Finlande, afin d’y prendre le bus pour le Nord de la Finlande, le pays du Père Noël, la Laponie. Du début à la fin, les organisateurs de ce voyage étaient géniaux. Pour un prix défiant toute concurrence, nous avons pu bénéficier de toutes les activités nordiques que ce soit du ski de fond, du chien de traineau ou encore de la motoneige sur un lac gelé. Le comble du comble, c’est ma soirée d’anniversaire pour mes 21 ans organisée par mes amis exchange. La neige était là bien évidemment mais les aurores boréales nous ont offert la fin du spectacle puisque qu’il s’agissait du dernier jour au-delà du Cercle Polaire Arctique. Un mot ? Inoubliable.

Ici et nulle part ailleurs, il est possible de skier à 30 minutes de l’école. Je suppose qu’il est possible de ne faire ça qu’à Oslo. Dites-moi si je me trompe.

Ce qui me plait le plus dans mon échange ? Les norvégiennes. Professionnellement parlant, je veux dire, c’est un réseau riche à entretenir.

Les conseils que je peux donner sont de simplement profiter de tout et de ne pas démoraliser à l’arrivée des journées courtes, puisque oui ça n’est pas un mythe, il fait nuit très tôt. Enfin, surveille ton budget, mais il ne faut pas que ça devienne ton unique obsession sinon tu ne profiteras pas.

Tu verras que Oslo, c’est comme ici, « Quand on vient dans le Nord on braie deux fois : quand on arrive et quand on repart. »

Voici mes bonnes adresses :

  • Sushi Nydalen à côté de l’école, le meilleur pour les locaux à des prix corrects.
  • Punjab tandoori pour les fans d’indiens, dans le quartier Gronland, un quartier aux cultures différentes mais hyper agréable, pour ses prix et ses bons plans.
  • Crêperie d’Helen pour les nostalgiques de la France et de ses saveurs (dans le quartier moderne Vulkan).
  • Fyrr huset pour boire des bières pas chères, près de Vulkan sur la ligne 54 de bus.

Voilà pour mon article, n’hésitez pas à poser vos questions en laissant un commentaire !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s