Mon échange à BINUS University

Selamat Pagi, Je m’appelle Léa et je fais en ce moment ma troisième année à Jakarta en Indonésie à BINUS University. J’y suis de Septembre à Juin. J’avais envie de comprendre la culture d’un pays d’Asie, de partir loin pour avoir un maximum de dépaysement. En plus, l’Indonésie a une culture très riche et les gens sont très accueillants.

10450759_10202176284443099_1141698046828479501_n

Concernant les démarches administratives, voici les différentes choses à faire:

  • Visa : Pour 1 an il est préférable de demander le KITAS qui est le visa de résident temporaire (qui est cher), pour 1 semestre il est envisageable de prendre des visas courts et de les renouveler mais il y a plus de procédures à faire. Dans les 2 cas, le bureau International de BINUS nous aide à faire les démarches et un agent s’occupe des formalités administratives.
  • Vaccins : C’est très important, surtout si vous envisagez de visiter les zones rurales. Hépatite A, Hépatite B, Rage, Encéphalite Japonaise, Tétanos … et pendant vos voyages n’oubliez pas le produit à moustiques !
  • Check-up : un certificat médical d’aptitude au voyage est demandé, et des drug-tests sont parfois faits par l’université ou juste avant le départ par les autorités indonésiennes.

Les premiers jours se sont bien passés, une fois sur place, un iBuddy du Club Inter vient nous chercher à l’aéroport et nous ramène à BINUS Square où on a déjà réservé notre chambre. On peut donc arriver sans stresser, s’installer et dormir. Les premiers jours on trouve toujours un iBuddy ou des nouveaux exchanges pour aller manger, faire ses premières courses, aller faire faire sa carte étudiante et découvrir les quelques endroits touristiques de Jakarta.

Il n’est pas très difficile de trouver un logement. BINUS propose à tous ses étudiants de loger à BINUS Square. Sur place il y a une salle de sport, une piscine, une cafétéria, un supermarché, une entreprise de photocopies, et surtout tous les autres exchanges et une navette pour aller en cours. (230$ single room et 180$ double room)

Des logements moins cher et mieux équipés existent à l’extérieur. Certains font ce choix. Mais les déplacements sont très lents à Jakarta donc sortir de BINUS Square signifie aussi qu’on est loin de tous les exchanges et des activités de groupe.

Mon conseil si vous hésitez entre BINUS Square et un appartement : prenez la résidence de BINUS pour 1 ou 2 mois, le temps de comprendre comment marche l’Indonésie, de vous installer tranquillement, de rencontrer les gens. Vous pourrez ensuite demander à prolonger ou bien à partir en faire une coloc par exemple. La résidence n’est pas un lieu de rêve mais elle offre beaucoup d’avantages finalement.

DSC02670
Les rues en Indonésie

Au quotidien, voici mes différentes activités:

Quand il y a cours en milieu de semaine : Je prends la navette pour me rendre sur le campus. Là bas je reste avec les autres exchanges, on mange ensemble à la cafète et parfois on va se boire un café dans le centre commercial en face entre 2 cours. Les premiers cours sont à 7h30 (et la navette part à 6h30) et je rentre souvent assez tard. Les soirées sont assez tranquilles, il y a souvent des parties de cartes entre exchanges et iBuddies, des groupes qui vont à la salle de sport, des gens qui vont se boire un verre ou qui vont dans un restaurant sympa ou juste des soirées au bord de la piscine. Il y a toujours quelqu’un à appeler pour faire quelque chose.

Quand c’est le week end : Kuala Lumpur, Singapore, Bangkok , Bali, Lombok, Jogjakarta sont à moins de 3 heures de vol de Jakarta. Ça laisse beaucoup de possibilités pour voyager quand on a 3 ou 4 jours de libre par semaine. Quand on n’est pas en voyage il y des centres commerciaux tellement grand qu’on peut y passer 1 journée entière, des cinémas qui passent des films en VO, des supers soirées…Etc…

DSC02003

La plupart des activités se passent à l’intérieur puisque le quartier de BINUS Square n’a presque pas de trottoir : marcher dans la rue est très dangereux.

La vie n’est pas très chère en Indonésie si on mange dans des restaurants locaux (on peut bien manger pour 2€ autour de la résidence), mais la nourriture européenne et les restaurants dans les centres commerciaux on des prix au moins 3 ou 4 fois plus élevés. Les magasins dans les centres commerciaux en général les mêmes qu’en France et propose les mêmes articles mais un peu plus cher. Les loisirs sont abordables : il est possible d’aller au cinéma pour 3 euros environ par exemple.

Cependant faire des soirées plus cher puisque l’entrée des boites de nuit est souvent payante (entre 10 et 20 euros), les bars quant à eux sont gratuits. Il faut considérer le prix des transports qui peut vite peser sur le budget ! On ne peut rien faire sans prendre le taxi à Jakarta. Faire 12 kilomètres entre la résidence et le campus prend entre 20 minutes et 2 heures selon la circulation. Ainsi, bien que les distances soient courtes et que les taxis (voitures ou motos) ne soient pas très cher, le fait de devoir les emprunter plusieurs fois pas jour revient assez cher. Le même trajet en taxi peut donc couter 30K roupies ou 80K roupies selon l’heure.

DSC00996
Jakarta by night

Concernant l’université, BINUS est composé de différents campus répartis à travers Jakarta. Moi je suis à Senayan qui est le campus international où tout est en anglais. Les cours sont plutôt faciles, le Club Inter est génial et il y a beaucoup d’exchanges. Nous sommes une centaine d’étudiants internationaux ce semestre. Les iBuddies sont très présents, très aidant. Les premiers jours ils nous montrent Jakarta et nous permettent de bien nous adapter. Puis ils sont toujours présents pour passer du temps avec les exchanges dans la résidence, pour faire des soirées, des sorties ou nous aider dans on a besoin d’un traducteur, d’un conseil, ou pour nous emmener à l’hôpital quand on est malade. Ils sont nos héros clairement !

Borobudur au levé du soleil
Borobudur au levé du soleil

Je voyage beaucoup, le dernier en date est Jogjakarta:

Je suis partie avec 12 personnes (7 nationalités) dans les montagnes à 1h d’avion de Jakarta. La région a une très forte activité volcanique avec des volcans encore en activités. Depuis l’avion on peut voir les cratères de certains volcans quand il fait jour, c’est très chouette.

Un taxi à Jogjakarta
Un taxi à Jogjakarta
  • Jour 1 : Nous avons fait du rafting pour visiter des grottes qui ne sont accessibles que par l’eau. Puis le soir nous sommes allés voir le coucher du soleil du le temple de Ratu Boko.
  • Jour 2 : Le réveil à 2h30 du matin a été très douloureux, mais nous sommes arrivés sur le site du temple de Borobudur en pleine nuit. Nous sommes allés jusqu’au sommeil du temple à la lampe torche et on a attendu que le jour se lève. Et quand le soleil pointe le bout de son nez c’est magique ! La lumière est incroyable et on voit enfin à quel point el temple est imposant ! Une fois que le temple a été envahi par les touristes nous sommes allés voir le volcan Marapi encore en activité de plus près avec des Jeep.
  • Jour 3 : Nous avons visité le centre de Jogjakarta, son marché traditionnel et une école d’Art de Batik (tissu coloré traditionnel Indonésien).

Ici et nul part ailleurs, il y a des cinémas, qui proposent un tarif premium (environ 8euros) où les sièges sont remplacés par des lits ! On peut arriver arriver avec 1heure de retard et être considéré comme « à l’heure » Uber, Grabcar et Gojek seront tes amis puisque les taxis sont très chers et peu fiables. Il fait essayer les motos taxis pour être un vrai indonésien ! Les caucasiens sont appelés les Boulés ici. Et comme peu d’occidentaux visitent Jakarta, il n’est pas rare de se faire interpeller « boulé boulé boulé boulé boulé » dans la rue par des enfants qui n’ont jamais vu d’étranger.

Ce qui me plait le plus dans cet échange, c’est que je rencontre des gens de partout dans le monde et au final j’apprends bien plus que la culture indonésienne. Les indonésiens ont un rythme et une philosophie de vie très différence de la notre. On apprend à être patient à s’adapter à plein de cultures en même temps.

Un peu plus loin, le Sri Lanka
Un peu plus loin, le Sri Lanka

Voici mes bonnes adresses:

  • Le meilleur restaurant pas cher où le staff est toujours content de vous voir : Resto Bunda, jl. Budi Raya. À côté de la résidence.
  • Le meilleur endroit pour acheter des produits locaux et peu cher : le centre commercial Mangga Dua
  • Le meilleur restaurant français et pas cher où je suis allée en Indonésie : Mediterranea à Jogjakarta
  • Le meilleur endroit pour voir Jakarta by night : Skyebar à Grand Indonesia
  • Le meilleur bar pour danser le soir ou passer une après-midi dans des fauteuils sur un rooftop : Lucy in the Sky
  • Le meilleur endroit pour boire des vrais jus de fruits : la cafète de la résidence.
  • Le meilleur magasin si vous êtes en manque de fromage et de produits occidentaux : Ranch 99 market à Grand Indonesia

Voilà pour mon article, n’hésitez pas à le commenter si vous avez la moindre question, j’y répondrai avec plaisir !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s