Mon échange à la Western New England University, Massachusetts, Etats-Unis #3

Hi guys! Moi c’est Pierre-Paul, je suis étudiant à Paris, et en 3ème année (en 2019-2020) je suis parti à la Western New England University, dans le Massachusetts, aux États-Unis.

Pourquoi je suis parti aux Etats-Unis ?

Pour plusieurs raisons :

– La première est que, de toute ma vie auparavant, je n’étais jamais allé aux Etats-Unis. Je voulais donc découvrir ce pays dont on entend si souvent parler !

– La deuxième est que ma mère m’avait promis un voyage à New York quand j’étais plus jeune, et que l’on ne l’avait finalement jamais fait. Je voulais donc prendre une revanche sur ma vie en y allant par moi-même. (Finalement spoiler j’ai retrouvé ma mère à New York en octobre, belle revanche !)

– La troisième est que j’avais un ami qui était parti aux Etats-Unis en 2018, et que ses photos prises là-bas m’avaient extrêmement donné envie de me rendre dans le Nouveau Continent!

Comment on fait pour partir aux Etats-Unis 1 an ?

On dit souvent que l’administration française est la reine des papiers à remplir. Sachez que l’administration américaine n’a pas de quoi rougir en face !

Pour aller aux Etats-Unis, il vous faut tout d’abord remplir les papiers d’inscription de l’université. Une fois cela fait, l’université vous enverra votre DS-2019 par la poste (comptez un peu plus de 15 jours pour le recevoir, et pensez à suivre le colis Fedex sur leur site, je sais par expérience que le risque que ce papier se perde quelque part entre les Etats-Unis et la France existe malheureusement).

Une fois reçu, vous devez répondre au formulaire de demande de visa sur leur site Internet. Puis, vous devez prendre un rendez-vous à l’ambassade, puis aller à ce rendez-vous en apportant votre passeport et votre DS-2019.

Et enfin, attendre de recevoir votre passeport avec votre visa flambant neuf ! (Le délais d’attente pour le visa peut varier, il faut s’y prendre un peu en avance !)

Concernant les vaccins et les prises de sang, il faut en faire un certain nombre avant d’aller sur le campus. Ils sont tous listés par l’université avant votre départ (et oui, certains des vaccins qui sont obligatoires pour eux ne le sont pas en France, mais il faut quand même les faire !) Pas de panique cependant si vous ne les avez pas faits avant votre départ par faute de temps, vous pourrez les faire aux Health Services de l’université une fois sur place (mais plus cher qu’en France, évidemment).

Comment s’est passée mon arrivée là-bas ?

Les premiers jours ont été les plus difficiles pour moi, qui n’était jamais parti de chez mes parents auparavant. Mais je n’étais clairement pas à plaindre ! Je vivais dans une chambre sur le campus comme dans les films, c’est obligatoire pour les étudiants étrangers.

Au 1er semestre j’ai partagé une chambre pour trois avec mon roommate Antoine, un étudiant de l’IÉSEG Lille. Au 2nd semestre j’ai eu la chance d’avoir cette chambre pour moi tout seul ! Le seul inconvénient était que je vivais dans le bâtiment Windham: pas de cuisine, pas de four, et des toilettes et douches partagées avec les autres chambres de mon étage. Au début, cela me faisait très bizarre, mais je m’y suis fait. Je mangeais tous les jours au Dining Hall, la cantine de l’université. Mais si vous voulez avoir une vraie petite maison à partager avec votre roommate, demandez à emménager au Gateway Village : vous aurez une vraie cuisine avec four, plaques de cuisson et vos propres toilettes et douches !

Elle était comment l’université ?

GRANDE. Enfin… pour un pauvre petit Français comme moi ! Le campus est en réalité très petit comparé aux autres universités américaines, mais cela restait malgré tout gigantesque ! 7 lieux de résidence différents, 4 bâtiments pour les cours, une faculté de droit, une faculté de médecine, le Dining Hall, le Campus Center, la bibliothèque, le terrain de football américain, le terrain de soccer, celui de basketball, le gymnase et la salle de sport, la piscine, etc. Il y en avait pour tous les goûts ! J’ai adoré vivre dans ce cadre !

Le seul hic est que la ville de Springfield n’a pas grand intérêt (voire assez mauvaise réputation en ce qui concerne Downtown Springfield), votre vie sera le campus, et les voyages que vous ferez le week-end et pendant les vacances

C’était cher la vie là-bas ?

Le coût de la vie en soit aux Etats-Unis est relativement similaire à celui en France. Ce qui coûte cher (très cher), ce sont les études. Plus de 2000$ d’assurance obligatoires si vous partez 1 an, plus de 3000$ de frais de logement, plus de 3000$ pour la nourriture (par semestre !), plus quelques autres petits frais qui s’y ajoutent… On comprend alors pourquoi les étudiants américains font des prêts étudiants extrêmement élevés pendant toutes leurs études !

Ca se passe comment une journée à WNE ?

Une journée typique à WNE est comme suit : Je me réveille vers 10h. Je pars en cours à 11h. À midi je vais au Dining Hall où on se retrouve tous entre Français. À 13h ou 14h je reprends les cours. Aux alentours de 15h j’ai fini ma journée. L’après-midi je prends du temps pour travailler et faire mes devoirs. Si je n’ai pas beaucoup de travail à faire, je passe du temps avec mes amis. Je vais jouer au tennis par exemple, faire une sieste dans l’herbe avec eux, faire des courses au Walmart pas très loin ou au mall de Holyoke. Certains avaient pour habitude d’aller à la salle de sport vers 17h. Vous pouvez intégrer une équipe de sport si vous le souhaitez au début du semestre ! Flore, par exemple, était membre de l’équipe de danse. Vers 19h on dîne tous ensemble, et après à vous de voir comment vous passez la soirée avec vos amis ! Sachez simplement que campus étudiant oblige, il y a des soirées étudiantes le week-end ! Et sachez que les Américains savent faire la fête !

Ce que j’ai préféré aux Etats-Unis : Les voyages

Cape Cod, New York, Montréal, Boston, Philadelphie, Washington DC, le Vermont, Chicago… Tant de destinations! J’ai adoré voyager autant ! C’est la partie la plus sympathique de l’échange. Le vendredi soir, vous prenez un bus à l’Union Station de Springfield, et hop ! En avant pour l’aventure !

L’Est des États-Unis et le Canada sont très bien desservis par les compagnies de bus Peter Pan et Greyhound, y compris à Springfield. Voyager n’est donc absolument pas un problème si vous allez à WNE ! Le seul problème est qu’en 2020 la Pandémie de Covid-19 m’a empêché de partir en Floride pour le Spring Break ou encore à Toronto comme je l’avais prévu…

Un souvenir de voyage : Montréal

Aller à Montréal a été une véritable aventure pour Axel et moi ! Nous sommes partis à 23h de Springfield, puis avons changé de car à Albany, NY vers minuit, avant de traverser la frontière canadienne vers 4h du matin, puis d’arriver à Montréal vers 5h du matin. Une nuit très courte, à la fois amusante et épuisante. Dès le passage de la frontière nous savions que nous allions aimer le Québec. Le douanier, visiblement heureux de converser avec des francophones, a été particulièrement sympathique avec nous ! J’ai tellement aimé Montréal : sa vie étudiante, son ambiance la nuit avec les innombrables bars dans le quartier de Berri-UQAM, la vue du haut du Parc du Mont-Royal, ou encore la nourriture : LA POUTINE! Les Montréalais sont particulièrement accueillants et gentils, et pouvoir parler en français avec des personnes autres que mes amis français, ça me faisait quand même très plaisir ! De façon générale, je dirais que chaque voyage a été unique en son genre et mériterait que j’en parle: le week-end au Cap Cod avec nos innombrables galères pendant le voyage, la semaine passée à New York avec ma mère, la St Valentin à New York aussi, mon séjour à Harvard pour voir mon amie Anne un week-end, le road-trip vers Philadelphie et Washington DC pour Thanksgiving, le voyage en avion à Chicago… Je voudrais tout raconter !

Les américains, ces êtres si différents

Les Américains ne marchent pas, ils roulent. En voiture. Tout le temps. Les nouveaux Français du 2nd semestre ont eu le malheur en janvier de se rendre au Walmart de Springfield non en Uber ou en voiture, mais à pied ! Quand nous avons raconté ça à des Américains, ils étaient extrêmement choqués et prenaient les Français pour des fous inconscients du danger que c’était de marcher. Au-delà du potentiel danger (tout relatif en somme, jamais nous n’avons été en danger en dehors du campus), les Américains ne circulent effectivement qu’en voiture. Aller d’un bout à l’autre du campus ? En voiture. Aller chercher à manger au Taco Bell qui est à 5 minutes à pied ? En voiture. Se rendre à une soirée le samedi soir qui est à 10 minutes à pied du campus ? En voiture. Personne ne marche… sauf les Français !

Un conseil avant d’y aller ?

Mettez de l’argent de côté pour pouvoir faire un maximum de voyages ! S’il y a bien une chose qui a fait que j’ai pu profiter à fond de mon échange malgré le fait qu’il se soit terminé de façon prématurée, c’est que j’avais économisé de l’argent avant d’aller en Amérique, et ce afin que lorsque des gens lancent une idée de voyage, je sois toujours en mesure de dire « OUI ! »

Des bonnes adresses à conseiller ?

New York:

  • Ribalta, authentique restaurant italien
  • Roxy Hotel Tribeca, pour boire un verre tout en écoutant un concert de jazz
  • The View, au dernier étage du Marriott à Times Square, pour boire un verre avec une vue à 360 degrés sur Manhattan

Montréal:

  • La Banquise et Ma Poule Mouillée, les meilleures poutines de Montréal

Chicago:

  • tous les restaurants Giordano’s, les meilleures Deep Dish Pizzas, spécialité locale
  • le bar du John Hancock Center, pour pouvoir admirer tout Chicago avec seulement le prix d’un verre

Pierre-Paul PAOLI, Campus Parisien
pierre-paul.paoli@ieseg.fr

Publicité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s