Mon échange à Universidad del Desarollo, Chili #2

Bonjour à tous, je m’appelle Marine Chenain. Je suis actuellement en M1 « General Management et Strategy Consulting » sur le campus de Paris. Et je reviens tout juste de mon échange de 6 mois à l’Universidad del Desarrollo à Santiago du Chili.

Pourquoi as-tu souhaité partir là-bas?

J’ai souhaité partir au Chili car j’ai toujours été attirée par l’Amérique Latine que je ne connaissais que très peu. Cet échange m’a paru être une bonne opportunité pour découvrir ce coin du monde. J’ai choisi le Chili parmi tous les pays d’Amérique du Sud car je trouvais qu’il s’agissait d’un bon mixte entre :
– Sécurité
– Condition de la femme
– Qualité de l’enseignement.
Critères qui étaient pour moi importants de prendre en compte. De plus, il s’agissait de rentabiliser mes 10 ans d’espagnol.

Comment as-tu préparé ton départ?

Il y a plusieurs choses à prendre en compte avant de pouvoir partir. Tout d’abord le visa étudiant. Celui-ci est obligatoire à la UDD et vous ne pourrez partir sans. Donc faites attention à vous y prendre bien en avance et à envoyer la totalité des documents nécessaires. Nombreux sont-ceux qui ont dû décaler leur vol. Je ne vous le souhaite pas donc je vous mets un recap’ de ce que moi, il m’a fallu en 2022 :
– Photo d’identité
– Passeport
– Welcome letter UDD
– Certificat médical
– Casier judiciaire APOSTILLER (Il faut faire une demande de casier judiciaire sur internet. Vous le recevez dans la seconde puis il faut l’envoyer par voie postale au service des apostilles à la cour d’appel de Rennes. Ils mettent 3-4 jours à vous le renvoyer.)
– Solvabilité financière (Si c’est l’un de vos parents qui assure votre solvabilité financière, il faut envoyer une lettre signée par votre parent (et par le notaire) qui certifie qu’il peut subvenir à vos besoins pendant votre séjour et un document prouvant la solvabilité financière de votre parent (genre un bulletin de paie, un état de compte, …))
– Lettre IESEG (optionnel).
 Personnellement, ils m’ont répondu au bout d’un mois, ce qui est long. Une fois le visa en poche et arrivé au Chili, les démarches ne sont pas finies puisqu’il faut se rendre au consulat du PDI dans les 3 mois suivant votre arrivée. C’est relou mais faites-le, sinon vous pouvez rencontrer des complications pour quitter le Chili le jour de votre départ.

Pour ma part, j’ai aussi choisi de me faire vacciner pour 2-3 trucs de type l’hépatite A, la fièvre jaune et la rage. Même s’il n’y a pas trop de risque au Chili, je partais avec l’envie de voyager dans les pays voisins.

Comment se sont déroulés tes premiers jours sur place ?

Je suis arrivée au Chili milieu février 2022, alors que le Chili venait de rouvrir ses frontières donc les contrôles sanitaires étaient très stricts. En arrivant, je suis directement partie voyager en Patagonie puisque c’était la meilleure saison pour y aller (février-mars) et que j’avais le temps puisque je commençais les cours que début mars. Ensuite, j’ai enchainé hôtels, hostals (auberges de jeunesse), airbnbs, colocs avec des français arrivés entre temps que je ne connaissais pas mais c’était super sympa, je recommande. Ensuite, tout le monde a commencé à trouver ses logements, et ma coloc est (enfin) arrivée au Chili. On a visité beaucoup, beaucoup, beaucoup de logements, qui étaient soit en très mauvais états, soit pas du tout comparables aux photos, soit dans des quartiers vraiment pas safes. Puisqu’il n’y avait pas eu de touristes/étudiants pendant 2 ans, beaucoup de maisons étudiantes avaient fermé et c’était très compliqué de trouver des logements. La preuve en est, avec ma coloc on a enchainé airbnbs et auberges de jeunesse pendant 1 mois et demi à changer tous les 5 jours avant de finalement rester tout le reste de l’échange dans l’un des Airbnb vers Barrio Italia, un quartier de Santiago très sympa.

Comment est l’université ?

L’université est incroyable, plutôt neuve et en très bon état. Un campus très américain, des terrains de foot, un mur d’escalade, une salle de sport, une dizaine de bâtiments, de grandes étendues d’herbe, des cafeterias, un subway, … Vraiment très sympa ! Elle se situe à Las Condes, au début de la cordillère des Andes soit presque en dehors de la ville. En vivant dans le centre de la ville, cela revenait à une heure de transport pour y aller. C’était un choix de ma part car je voulais absolument vivre dans le centre mais des logements sont aussi disponibles juste à côté du campus.
Avant même de commencer les cours, des soirées et des après-midis étaient organisés par les « ambassadors », ce qui correspond au club international de l’IESEG. Celui-ci est super bien développé, ce que j’ai trouvé génial. On se sent tout de suite super intégré. Des évènements sont organisés presque toutes les semaines. Finalement, les ambassadors et les étudiants internationaux deviennent tout naturellement ta bande de potes. En plus de ça, une journée de bienvenue est organisée à la UDD avant que l’on commence les cours, ce qui nous permet de découvrir l’université et de rencontrer d’autres étudiants en échange.

Comment sont les cours ?

Concernant le niveau de difficulté des cours, tout dépend des cours choisis. Personnellement, tous mes cours étaient en espagnol. Il m’a donc fallu une semaine d’adaptation mais après ça, ça allait très bien. (Il existe cependant certains cours en anglais.) La qualité des professeurs étaient incroyables !! Ils étaient professionnels, compétents, attentifs, ludiques, … Un bonheur ! Les cours que j’avais choisis étaient très intéressants. Certains étaient relativement simples ou redondants avec ce qui avait été fait à l’IESEG (Marketing II), d’autres étaient vraiment compliqués (Evaluación de Proyecto) où il me manquait certains prérequis. Bonus : il y avait des évaluations tout le temps.

Quelle est le coût de la vie sur place ?

J’ai été surprise par le coût de la vie qui n’était pas si peu cher que ça. Je ne m’étais pas bien renseignée sur le sujet et je pensais, en arrivant, ne rien dépenser. Erreur de ma part, le coût de la vie se rapproche fortement de celui en France.

Que faisais tu au quotidien ?

J’avais regroupé mes cours du lundi au mercredi, histoire de pouvoir voyager/être en mouvement 4 jours par semaine. Donc ma semaine était vraiment coupée en 2, j’étudiais du lundi au mercredi et je sortais avec mes amis, je participais aux évènements organisés par les ambassadors, je découvrais la ville le reste de la semaine (quand je n’étais pas en train de voyager).

Qu’est-ce qui t’a le plus plu dans ton échange ?

J’ai adoré la totalité de mes voyages mais aussi le fait de rester à Santiago, de passer du temps avec les ambassadors, de ne parler qu’espagnol, de rencontrer toujours plus de personnes, de vivre des amitiés interculturelles, d’avoir la possibilité d’aller faire des treks dans la ville même, …

Raconte-nous un de tes voyages.

J’ai beaucoup voyagé au sein et à l’extérieur du Chili. J’ai profité du fait d’être dans cette région du monde pour en voir le plus possible. Le nord avec le désert Atacama et ses paysages d’une aridité folle, le sud avec la Patagonie, le trek W en passant par les Torres del Paine. Valparaiso bien sûr. Zapallar et son bord de mer. Le Pérou, de Cuzco à Arequipa en passant par le Machu Picchu, le lac Titicaca et le canyon de Colca. La Colombie et sa côte Caraïbe.


Mon voyage préféré fut celui au Pérou. Je suis partie avec ma colocataire et nous avions organisé un voyage à la minute près. Puisque nous ne sommes parties que 10 jours, il fallait optimiser le temps au maximum. Le programme était d’une densité folle, ce qui a apporté une richesse immense au voyage. Nous pouvions commencées notre journée à 2h30 du matin pour aller visiter la Machu Picchu. Rentrer le soir à 23h00. Se réveiller à 5h00 pour aller gravir la montagne aux 5 couleurs. Rentrer le soir à 21h00. Aller prendre un verre en ville avec des personnes rencontrées le jour même puis attraper notre bus de nuit à 23h00 qui nous emmenait à Puno. Arriver là-bas à 5h00 du matin. Prendre un café sur le quai avant le départ de notre excursion à 7h00. …

Une anecdote originale à nous raconter sur ta ville ou ton pays d’échange ? Surprends-nous !

Le langage chilien n’est pas de l’espagnol. Ils utilisent un nombre de mots que vous n’avez jamais entendu de votre vie. Ajouter à cela, la vitesse et l’accent avec lequel ils parlent, les premiers jours sont déroutants. Je vous ai fait une petite liste des mots à connaitre :
– Weon : Mec
– Bacan : Cool
– 1 Luka : 1 Millier
– Fome : Ennuyant
– Lata : La flemme
– Pega : Travailler
– Luego : Pas plus tard mais maintenant
– Once : Espèce de dîner de sandwich
– Seco/Seca : Être très bon à quelque chose
– Tuto : Dodo
– Fliter : Beauf
– Arto : Beaucoup
– Tella : Sympa

Quels conseils donnerais-tu aux étudiants qui souhaiteraient partir là-bas?

Allez-y et essayez de ne pas rester qu’avec des français. Vous allez être beaucoup et ça peut être rassurant mais faites-vous violence. Faites-vous des amis chiliens, ou même internationaux. C’est plus facile que ce que vous pensez. La qualité de l’amitié que vous allez construire pourrait vous surprendre.
Si ça vous tente, aller dans une casa avec des chiliens comme ça vous serez baignés dans l’espagnol 24/24H.

Pour ce qui est du logement :
La recherche de logement à Santiago peut être une tannée, voici quelques tips qui vous aideront. Certaines personnes vont préférer anticiper et réserver 6 mois à l’avance leur logement. D’autres préfèrent voir une fois sur place afin de pouvoir visiter avant de signer.
Pour la première catégorie de personnes. Si vous ne voulez pas prendre trop de risque, voilà 2 organismes pas mal du tout qui vous éviterons de trop vous tromper. En effet, on trouve beaucoup d’annonces mensongères.


Santiago Exchange (Je recommande)
Santiagoexchange.com
Il s’agit de location de chambres dans des maisons étudiantes partout à Santiago.
Ses casas sont de 17 à 32 étudiants.
Quoi ? Chambres privées, salles de bain partagée
Prix ? environ 300.000 pesos
Inclus : vaisselles, ustensiles de cuisine
Non-inclus : draps, serviettes


Livinxsantiago
https://www.livinnxsantiago.com
Il s’agit d’une résidence étudiante. Près de 400 étudiants dans une même résidence. Majorité de filles.
Vous avez la possibilité de louer votre appartement partagé ou non en fonction de vos préférences et de votre budget.
Quoi ? Studio seul ou appart avec chambres individuelles ou appart avec chambres partagées.
Prix ? entre 450.000 et 700.000 pesos – Relativement cher sachant que rien n’est inclus (draps, serviettes, vaisselle, ustensiles de cuisines, …) il faut tout acheter.
Inclus : piscine, salle de sport, salle de jeux, lieux de travail
Non-inclus : draps, serviettes, vaisselle, ustensiles de cuisines.

Pour la deuxième catégorie de personnes, je vous conseille de voir s’il reste de la place dans les 2 liens mis au-dessus. Vous pouvez contacter les organismes et organiser une visite des logements.

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, je vous conseille de vous mettre dans des groupes Facebook de logements à Santiago.
C’est super pratique. Les personnes proposent leurs logements disponibles dessus et tu peux les contacter instantanément. Tu as un peu de tout : des appartements seuls, des appartements partagés avec plusieurs chambres mais aussi des maisons plus grandes avec plus de monde. En revanche, étant donné que beaucoup de personnes sont en recherche de ce genre de logements, il faut être très vif car ils partent très vites.

Groupes Facebook:  
-Roommate and flatfinder
-Arriendo Habitaciones y Departamentos en Chile
-Arriendo Departamentos, Providencia, Ñuñoa, Macul, Las Condes, La Reina
-Arriendo Santiago de Chile

En même temps, je vous conseille de regarder sur des sites internet tel que Comparto Depto. Même principe, les personnes proposent leurs logements disponibles dessus et tu peux les contacter via le site.

Comparto Depto, plateforme de mise en relation entre loueurs. https://www.compartodepto.cl/

Sinon, il existe aussi House & Flats, qui est aussi une plateforme de logement à Santiago.

House & Flats, plataforma de alojamiento en Santiago centro, Providencia, Barrio Bellavista.
Providencia: https://www.houseandflats.com/alojamiento/2925/2022-03-01T03:00:00.000Z/2022-12-28T03:00:00.000Z
Santiago Centro: https://www.houseandflats.com/alojamiento/2777/2022-03-01T03:00:00.000Z/2022-12-28T03:00:00.000Z https://www.houseandflats.com/alojamiento/2899/2022-03-01T03:00:00.000Z/2022-12-28T03:00:00.000Z
https://www.houseandflats.com/alojamiento/2586/2022-03-01T03:00:00.000Z/2022-12-28T03:00:00.000Z

Vous avez aussi des casas super sympa, je vous mets leur insta :
* Casa_Aysen
* Casa Patagonia
* Chileanwayhouses

Enfin si vous ne trouvez toujours pas j’ai une liste énorme de numéro de téléphone de propriétaires qui louent des chambres dans des maisons (étudiantes ou chez l’habitant).

Pour terminer, quelles sont tes bonnes adresses locales ?

Barrio Italia : Quartier sympa pour prendre un verre, y passer une après-midi, s’y promener le dimanche.
BellaVista : Quartier avec pas mal de boites de nuit + Food market très sympa. Attention !! Quartier pas safe du tout = Ne pas marcher dans la rue la nuit et prendre des taxis !
Lastaria : Ancien centre-ville mais depuis la crise de 2019 beaucoup moins bien fréquenté. Manifestations tous les vendredis Av. Libertador Bernardo O’Higgins.
Plaza de Armas
Cerro San Cristóbal Museo de la memoria y los derechos humanos
Costanera Center : Grand mall + vue du 71ème étage sur tout Santiago
Clinica Alemana : Hôpital très quali. Ils ont tout. Même s’il n’est pas forcément proche de chez vous, je vous conseille d’aller là-bas. Au moins vous êtes sûr d’être bien pris en charge.
Hostal Providencia : Très bon hostal avec une cour intérieure.
Hostal Merced 88 : Hostal pas mal avec un roof top sympa mais dans la rue la plus dangereuse de Santiago donc je ne conseille pas forcément.
Entel : Pour pta puce téléphonique.

Marine CHENAIN, Campus Parisien
marine.chenain@ieseg.fr

Publicité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s