Mon échange à Syracuse University

Hello, je m’appelle Pierre-Alain et je suis en troisième année sur le campus de Lille. Cette année je suis en échange à Syracuse University, dans la ville du même nom dans l’état de NY aux USA.

J’ai longtemps rêvé sur l’expérience en college américain, leur school pride, l’engouement pour les événements sportifs, leur auto proclamée excellence universitaire et voir le rapport qualité/prix (un semestre pour les étudiants américains coute 20 000$, ça vaut de coup de comparer). Enfin, je voulais vraiment voir la vie à l’américaine et voyager dans les villes du Nord Est.

Je suis aux USA sous le visa F1, certaines universités peuvent aussi vous donner un J1 qui est plus avantageux au niveau du travail. Le F1 est limité à 20h sur campus uniquement (restos autour du campus interdits pour travailler), le J1 permet de travailler partout et plus je crois.

Niveau vaccin j’ai fait la méningite avant de venir, ce n’était pas obligatoire mais il allait falloir faire des démarches sinon, donc c’était le plus simple. En tant que français, on a juste eu une visite médicale de 10 minutes à faire, gratuite et où fallait juste remplir un questionnaire. Pour les autres c’était check up sanguins à 80$ !

La rentrée était le 1er septembre, mais on nous a demandé de venir à l’intégration le 23 août. Grande déception cependant, celle-ci n’était pas destinée aux exchanges mais à tous les étudiants internationaux qui arrivaient en 1ere année. Du coup, c’était très très peu intéressant et surtout ne nous concernait que très peu, ils expliquaient les démarches financières, organiser sa carrière, comment se comporter pour ne pas avoir un comportement d’harceleur sexuel (oui oui !). Bref gros ennui.

Heureusement il y avait quand même les autres exchanges, on a pu se rencontrer et faire connaissance, vu qu’on était un très petit groupe. On a très vite créer des liens avec à peu près tout le monde. J’ai aussi été lancé dans le grand bain de l’anglais très vite. Étant le seul IÉSEGurk à Syracuse, je n’avais pas beaucoup de choix, on est en tout 4 exchanges français, que j’ai rencontré un peu plus tard et qui m’ont permis d’avoir un soutien. On ne s’en rend pas compte, mais parler français devient parfois un grand soulagement au bout de quelques mois.

Concernant le logement, Je suis logé en résidence sur le campus, donc je n’ai pas eu à chercher. C’est un choix, je pouvais aussi vivre off-campus, mais je cherchais l’expérience américaine au bout, le dorm semblait le mieux. Ca dépend vraiment de ce que vous attendez de votre échange.

J’ai pu choisir mes cours et l’emploi du temps qui va avec. Ce qui m’a permis d’en avoir un plutôt cool. Ce semestre j’ai cours le lundi-mercredi de 14 à 17h et le mardi-jeudi de 9h30 à 14h. J’ai donc un week end du jeudi aprem au lundi aprem. Pas mal pour voyager !

S’il n’y a pas  énormément de cours, il y a pas mal de travail perso, ou plutôt beaucoup de lecture. J’ai abandonné de tout lire au bout d’un mois, ça apporte pas grand chose. Cependant leurs exams portent sur le cours et uniquement le cours et lecture, aucune question de réflexion un peu piège n’est posée. Cela parait bien au début, mais au final ca veut dire que tous les points sont sur le cours, donc tu dois connaitre tout par cœur pour t’en sortir avec un A.

Du coup dans tout ca, ça me laisse du temps. J’en ai profité pour faire du sport, Syracuse est pas loin d’une montagne non plus, je me suis inscris dans le club de ski de l’université et ce semestre j’avais 2 sessions de ski nocturne organisé avec l’équipe, où j’ai appris à faire du ski de compet (bon on a pas tiré un champion, c’est pas encore ca, mais j’ai du potentiel m’a t on dit… J’essaye de me convaincre que c’était au premier degré !) Sinon, je trainais avec des exchanges et locaux de ma résidence.

L’université est vraiment impressionnante, par sa taille et surtout le fait que tout soit rassemblé dans un même lieu et par la qualité des installations, éducatives ou sportives. Niveau sport, on est lotis, des terrains de basket à foison, de tennis aussi, des salles de sport immenses et gratuites, et un énorme stade de foot américain indoor de 50 000 places. Il se transforme en salle de basket, avec une capacité de 35 000 places, tout simplement la plus grande salle de basket de saison régulière des USA, championnat universitaire et NBA confondus. Bref, c’est pas mal quand même, à l’américaine quoi.

Il n’y a pas de club Inter malheureusement, on a une administration dédiée qui organise des événements mais le dernier date de fin septembre… Nous sommes 50 étudiants internationaux en échange sur toute l’université. Environ 2000 full-time, très majoritairement asiatiques, sur 23000 étudiants.

Au premier semestre j’ai rencontré les exchanges lors de l’intégration mais pour le deuxième semestre, beaucoup de mes amis sont rentrés et je n’ai pas eu une seule opportunité de rencontrer leurs remplaçants, on a bien tenté d’organiser une rencontre mais on a reçu aucune réponse. Mon cercle d’amis s’est donc fortement réduit ce semestre, ce qui n’est pas forcément un mal en soit puisque cela m’a permis de me rapprocher des locaux ce semestre et donc de sentir d’un peu plus près mon expérience.

Concernant le coût de la vie, le taux de change n’est pas très arrangeant et je dirais que c’est environ pareil voire plus cher qu’en France. Voyager reste cher quand même et il faut clairement être à l’affut des bons plans ! Niveau vêtements, les outlets sont vraiment pas mal en terme de prix, mais faut avoir fait une liste de ce que tu veux, un budget (car on se laisse très vite avoir par les bonnes affaires !) et surtout du temps, c’est très grand, on ne peut clairement pas tous faire !

Un fun fact est qu’ici, ayant un prénom composé, j’ai du changé mon prénom. Les américains ayant déjà du mal avec Pierre, même si étant un prénom français commun ils captent assez vite, Pierre-Alain ou PA n’est jamais passé.

Et soyez préparer à afficher votre 2ème prénom partout ! On le voit nul part en France, mais eux l’affiche sur tous vos docs, dont votre carte étudiante. Avec « Pierre Alain, Olivier Breit », j’ai « le prénom le plus français possible » d’après les locaux. Ils ont aussi du mal à comprendre quel est mon nom de mon prénom, j’ai eu plusieurs fois le droit de m’appeler M. Olivier !

Syracuse ne fait malheureusement pas partie des universités partenaires pour l’an prochain. Si jamais elle se réouvre, je conseille quand même fortement d’aller off-campus, c’est beaucoup trop cher pour ce qu’on a dans les dorms. Aussi, inscrivez-vous dans un club, dans une society, pour rencontrer des locaux parce que les américains ne vont pas forcément vers toi, donc partager un centre d’intérêt permet de forcer la rencontre.

Un conseil pour tous ceux en échange, aux US ou ailleurs : Soyez au courant qu’on peut faire un stage optionnel non obligatoire avec l’IÉSEG, qui n’a pas de minimum d’heure par semaine, et qui peut donc se faire sur la période scolaire. Vous pouvez donc en profiter pour prendre des internships en parallèle des cours (ca se fait énormément ici) et ainsi valider des mois à l’étranger ! Je l’ai découvert ce semestre, j’étais très déçu de pas l’avoir su avant parce que des propositions de stages en même temps que les cours, y en a vraiment plein ici. Par contre ne vous y prenez pas le 10 décembre pour le 2e semestre, les américains planifient très très tôt leur stage (début du 1er semestre pour le 2e, fin du 1er pour les stages d’été).

Et valable pour tous les étudiants aussi, pensez à demander à un local de vous montrer son CV. Ils varient avec la culture, il ne suffit pas de traduire (j’ai du repartir à 0 pour le mien, le traduire servait à pas grand choses, la moitié n’intéresse pas les américains, et la forme était complètement à 300 lieux du standard.

Pour voyager, checkez Megabus, ils ne vont pas partout, les horaires ne sont pas forcément bien, mais niveau prix c’est imbattable ! Syracuse Toronto à $20 contre $70 pour les autres compagnies… voici la liste de mes voyages cette année:

  • Washington DC en Octobre sur un week end
  • Boston en Novembre sur un week end
  • Philadelphie en Novembre sur le début du Thanksgiving Break
  • New York City en Novembre sur le milieu-fin du Thanksgiving break
  • Killington Ski resort (plus grand du Nord Est), ski team week end, début Décembre
  • Mexico City en Décembre pour le winter break
  • Cancun (Playa del Carmen) en Janvier une semaine sur le winter break
  • Toronto (Canada) sur les premiers jours de mon springbreak en mars
  • Chicago sur le milieu de mon springbreak
  • NYC sur la fin de mon springbreak et extension (oupsss)

Je ne l’ai pas encore fait mais c’est au programme avant la fin de mon échange, c’est d’aller à un stand de tir et tirer avec une arme à feu. Accessible à tous, tout âge et aucun permis pour le faire.

Ici et nul par ailleurs, en soirée ils achètent un/deux fut, personne ne ramène rien si ce n’est $3-5. Ca s’explique aussi par le fait que les moins de 21 ans ne puissent pas acheter de l’alcool (très très stricts). Mais ça permet aussi le mythique porté renversé au dessus du fût qui est bien réels.

Voici mes bonnes adresses:

  • Pour Syracuse, je donnerai le restaurant Dinosaur Bar-b-que, qui est d’ici je crois bien, mais qu’on peut retrouver dans des grandes villes (Chicago, NYC). Très bonne adresse, très à l’américaine avec un concert de folk rock pendant tout le repas, et des portions énormes.
  • A Philadelphie mon auberge était la « The Philadelphia House », trouvé sur Booking, elle est vraiment pas cher en plus.
  • Les Woodburry premiums outlets sont les plus grands du Nord Est américain, sont sur la route depuis NYC des université partenaires de l’Ieseg dans l’état de NY (Union College, Cornell, Buffalo et Syracuse donc), et valent vraiment le coup d’être vu au moins une fois.
  • Levain bakery à NYC pour le meilleur cookie, y a 15-20 minutes de queue,  mais il est super bon (orgasme gustatif à la clef !)
  • A Washington DC je conseille un resto français, le Bistrot du Coin, si vous êtes en manque, c’est un peu cher, les portions pas très généreuses, mais ca reste abordable pour un resto français aux us, et de la tartiflette quand on rentre pas de l’année, ca fait vraiment plaisir !
  • Toronto, le hall of fame du hockey, même si on y connait rien le musée et bien fait et assez impressionnant, on peut approcher de très près la stanley cup, voir les bagues de champions.. Avis aux amateurs de sport quand même, mais pas forcément de Hockey.
  • Pour ceux qui vont à Union College et University of New England (Springfield, mass), essayez d’organiser une sortie à Kilington ski resort si vous aimez faire du ski, c’est un bon domaine de ski, le plus grand du nord Est, comparable à une station moyenne basse des Alpes. Si je me trompe pas, ils vont accueillir en décembre prochain une manche de la coupe du monde de ski alpin. C’est à 2-3h de chez vous je crois, et ca vaut le coup quand même.

Je finirais par: LET’S GO ORANGE !! qui est la couleur et emblème de Syracuse University, qui est allé au Final 4 de basket cette année, un souvenir inoubliable. J’espère que mon article vous a donné envie d’aller aux US en échange et n’hésitez pas à le commenter, j’y répondrai avec plaisir !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s