Chti Lanka #8 Bouddhisme et Ayurveda

Bonjour à tous !

Ces dernières semaines ont fait place à une nouvelle expérience au Sri Lanka. L’importance du bouddhisme au quotidien.

Tout a commencé lors d’une visite d’un hôtel partenaire qui propose des retraites ayurvédiques. Lors de ce week-end près de Tangalle dans le Sud, nous avons pu nous initier à la médecine ayurvédique. C’est un concept de médecine indienne. Les origines de l’Ayurveda remontent aux Vedas, un ensemble de textes révélés très anciens datant de la période védique (IIe millénaire av. J.-C.).

Selon l’Ayurveda, nous faisons partie intégrante du cosmos et les éléments primordiaux qui constituent l’univers nous imprègnent également en tous points. Les trois énergies fondamentales sont les suivantes:

  • Vāta: l’énergie cinétique
  • Pitta: l’énergie de transformation
  • Kapha: l’énergie de cohésion.

Ces forces sont présentes à des degrés différents chez chaque individu. Les doshas dominants d’un individu déterminent ses tendances ainsi que ses forces et ses faiblesses.

Le cadre était très sympathique, c’était la plage la plus sauvage que je n’ai jamais vu de ma vie et les activités étaient originales, ce qui rendait le tout très agréable et hors des sentiers battus. Lors de mon « entretien d’initiation » avec le médecin, nous avons brièvement discuté de mes habitudes alimentaires (la pauvre m’a entendu radoté sur le peu de choix de gâteaux ici). Comme de par hasard, je mange trop de viande et je ne bois pas assez d’eau selon cette chère madame.

Grâce à cette discussion et après avoir ressenti mes forces intérieures (elle prenait mon pouls en fait), elle en a déduit que mes doshas étaient déséquilibrés et que je devais faire attention à mon alimentation pour être à un meilleur équilibre psychique. Peu convaincu par cette expérience, j’ai décidé d’aller plus loin dans ma découverte du bouddhisme en réalisant cette semaine un pèlerinage très connu ici : le Pic d’Adam.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Situé à Dalhousie, à 150 km de Colombo , c’est à dire 8h de bus local (jusque là tout va bien, c’est normal au Sri Lanka), le concept de ce pèlerinage est de commencer l’ascension de 5.500 marches vers 1h30-2h du matin pour arriver au sommet vers 5h30 au lever du soleil.

Si comme moi vous n’êtes pas trop matinal, mon conseil serait de commencer l’ascension plus tard. Gardez bien en tête que la meilleure période pour ce pèlerinage est de Décembre à Février et donc qu’il risque d’y avoir beaucoup plus de monde que lorsque j’y étais.

En effet, à part des backpackers allemands avec des sacs à dos 5x trop lourds pour la marche, je n’ai croisé personne d’autre. Pour les personnes étant intéressées par l’ascension du pic d’Adam, le mot d’ordre est : partir léger. Sur place, vous pourrez vous ravitailler en eau/coca (oui oui, même sur un lieu de pèlerinage) et du thé disponible au sommet.

Il n’y a pas de sangsues alors vous pouvez oublier tout équipement particulier, des bâtons de randonnées sont souhaitables pour vos genoux ceci dit. Autrement, avec de bons étirements une fois au sommet et surtout avec une descente lente, je n’ai eu aucunes courbatures. Malheureusement, la vue au sommet n’était pas de la partie à cause des nuages qui ont caché le spectacle mais ce premier pèlerinage était une réussite totale.

J’ai adoré la ville de Dalhousie, calme et perdue au milieu des plantations de thé, je me suis fait bénir pour la première fois par un moine bouddhiste. Pensez à prendre quelques billets car bien qu’étant un site de visite gratuit, des donations sont attendues lorsque vous entrez sur le site. On vous tend le registre avec un grand sourire et une colonne à côté de votre numéro de passeport servira à indiquer le montant donné. Nous étions à peine 40 pour 5.500 marches donc personne ne se marchait dessus et le site était relativement propre et bien entretenu, sauf les toilettes bien entendu.

A peine rentré à Colombo pour reprendre mon stage qu’une nouvelle cérémonie a eu lieu à Shanti Travel. Des moines bouddhistes sont venus officier une cérémonie de bénédiction de l’entreprise pour l’année à venir. Une première, comme pour beaucoup de mes collègues, j’étais assez curieux de voir le déroulement de celle-ci. Nous avons donc formé un serpentin tous ensemble et après s’être donné un fil blanc entre nous tous, la cérémonie (en anglais, s’il vous plait) a commencé.

Des chants bouddhistes originaux pendant une dizaine de minute avant d’aller tour à tour boire l’eau bénite aux pieds des moines. Le fil a ensuite servi à venir agrandir ma collection de bracelet et chacun est reparti avec un petit bracelet et sa bénédiction personnalisé. Les offrandes pour bouddha distribuées, tout le monde allait de son petit commentaire sur cette expérience avant de repartir travailler dans la joie et dans la bonne humeur.

Le temps passe vite et il est bientôt l’heure de commencer les premiers vrais trekks au Sri Lanka après mon faux départ de cet été. En plus du bouddhisme, j’ai appris à surfer aussi bien que Brice de Nice et j’ai fait mon premier véritable marché au poisson à Negombo. L’odeur me rappelait gentiment le Ziloni Bazar d’Almaty et son fameux square à viande avec une odeur à vous saisir les narines ! A bientôt pour de nouvelles aventures, j’ai hâte de partager les vôtres alors n’hésitez pas à écrire votre propre article sur le site grâce aux templates disponibles !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s