Mon Erasmus à l’ISM Vilnius

Salut à tous ! Moi c’est Valentine Défossé et je suis partie, un an, en deuxième année à Vilnius.

valentine

J’ai choisi d’étudier à l’ISM où nous sommes environ 70 étudiants ERASMUS et le double de « full-time students ». Contrairement à l’autre école proposée par l’IESEG, VGTU, il y a beaucoup moins d’internationaux, mais cela permet d’être un groupe soudé et super bien encadré par l’ESN, l’association qui s’occupe des internationaux.

La Lituanie a été un choix à part entière et non pas une décision par défaut. Mes critères principaux pour choisir ma destination étaient : le pouvoir d’achat, la possibilité de voyager et la sécurité. Et la Lituanie répond tout à fait à ces critères.

En effet, bien que capitale, Vilnius est une ville tout à fait accessible financièrement. On peut vraiment s’y faire plaisir avec un budget moindre qu’en France. Le loyer pour un appartement dans le centre est aux alentours de 300 euros par mois, la pinte est à 2€50, le ticket de bus est à 37 centimes et on mange (très) bien à l’extérieur pour 7€.
Ensuite Vilnius est une capitale où on s’y sent rapidement chez soi et ça, grandement car on y est en sécurité.

vilnus

De plus, c’est vraiment facile de venir : pas de visa, pas de changement de devise, aucun vaccin à faire vérifier ni d’assurance obligatoire.

L’ISM est réputé pour être la meilleure école privée de Lituanie, situé dans le centre de la vieille ville. Le niveau est donc considéré comme élevé et les étudiants sont fiers d’y étudier. On peut choisir ses cours et donc s’arranger pour avoir des week-end de 4 jours afin de voyager. Personnellement, j’ai préféré charger les deux premiers mois des semestres pour ensuite être tranquille. La quantité de travail est tout à fait acceptable et la notation très arrangeante.

Je me souviendrais longtemps de ma première semaine à Vilnius étant comme l’une des plus forte de mon Erasmus. Nous avons été très bien accueilli étant donné qu’un buddy nous est assigné avant notre arrivé et qu’on peux lui poser toutes les questions qui nous tracassent et qu’on peut lui demander de venir nous chercher à l’aéroport.
Nous avons eu une semaine d’intégration où, en autre, un tour de l’université, un pub crawl et un séjour à la mer était organisé afin d’apprendre à nous connaître.

Cependant, il ne faut pas être étonné par la distance des locaux au premier abord. En effet, au supermarché comme au restaurant, les Lituaniens paraissent très froids et distants, mais il faut comprendre que c’est une autre culture et que la plupart du temps, c’est la barrière de la langue qui leur pose problème.

potes

Ma vie au quotidien se résume à aller en cours, sortir et organiser mes futurs voyages. En effet, les voyages feront partie intégrante de ton Erasmus ici.

st

Au total, j’ai découvert 9 pays en 8 mois et j’aurais vraiment du mal à choisir celui que j’ai préféré, car ils sont tous très différents et j’ai beaucoup appris. Mais j’accorde une importance particulière à mon voyage en Ukraine, car je ne savais pas à quoi m’attendre en réservant mes billets. Et au final ce fut un choc culturel : on y retrouve la culture de l’est, la vraie. On peut facilement imaginer l’ancienne ère communiste en se baladant dans les rues : passant des immeubles soviétiques aux cathédrales majestueuses. J’ai également fait une excursion à Tchernobyl et c’est une expérience que je recommanderai à tout le monde. C’est tout à fait sécurisé et juste HORS DU COMMUN.

Ici et nulle part ailleurs, il est possible de gouter aux oreilles de cochons sous toutes ses formes, de trouver un vol pour Oslo à 15 euros aller-retour, penser que le Salento est une boite de nuit plutôt qu’une région en Italie.

Voici mes adresses préférées :

  • Beer garden pour prendre une bière en extérieur avec des « hangovers chips »
  • Zatar pour manger des falafels
  • No forks pour manger mexicain
  • Sneikutis pour manger local
  • The kitchen ou le bohème pour un bon petit restau entre potes
  • L’open kitchen quand il fait beau !

Mes principaux conseils si tu souhaites partir là-bas seraient :

  • De se méfie de certains locataires pas très honnêtes qui te contacte sur Facebook
  • Aller voir les aurores boréales en Laponie grâce aux voyages organisés par Scanbalt ou « we go ».
  • Te mettre en coloc avec des étrangers
  • Prévoir de bonnes chaussures et des collants pour les journées à -20°.
  • De profiter de chaque moment, car chaque seconde qui passe te rapproche de la fin de ton aventure.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s