Mon échange à Nanjing University of Astronautics and Aeronautics

Ni hao shuai ge, ni hao mei nv ! Je suis Antoine, maintenant en Master de Négociation à l’IÉSEG Paris et je suis parti dans une des villes les plus folles du monde: Nanjing ! J’étudiais à Nanjing University of Astronautics and Aeronautics.

Je suis parti pour l’aventure et l’inconnu ! Tout le monde parle de la Chine et des chinois mais personne n’a eu l’opportunité d’y aller. Concernant les démarches administratives, il y a le visa à refaire en Chine à l’arrivée ainsi qu’un check-up médical complet à faire en Chine.

Les premiers jours étaient synonymes de SURVIE. Etant arrivé avant les autres étudiants de l’IÉSEG, j’ai eu des difficultés à me nourrir les premiers jours, ainsi qu’à trouver les bons spots pour visiter ou s’amuser. La suite a été nettement différente.

Il n’est pas difficile de trouver un logement, à condition de trouver un bon agent immobilier ou d’avoir de bons contacts.

Au quotidien, j’allais de temps en temps en cours. Mais surtout je travaillais, car les chinois recherchent beaucoup des professeurs d’anglais et de français, qu’ils paient très bien.

L’université est gigantesque, moche, avec une architecture communiste. Nous n’étions que 4 étudiants en échange universitaire et il n’y avait pas de Club International. Néanmoins, On ne s’ennuie jamais à Nanjing. Si vous l’êtes, faites une ballade de quelques minutes dehors et vous aurez forcément une anecdote marrante à raconter à vos colocs.

Le coût de la vie est nettement moins élevé qu’en France, mais vous vous surprendrez à dépenser beaucoup plus que prévu.

  • Prix d’un ticket de métro: 10/20 centimes
  • Prix d’un repas au restaurant: entre 1,50e et 10 euros
  • Prix d’un taxi: 1,5e
  • Prix d’une bière dans un bar 2/3e

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai beaucoup voyagé pendant mon année d’échange. Voici le début d’un long montage, avec une première ville qu’on appelle Harbin, je vous laisse apprécier 😉

Une magnifique ville dans le Nord de la Chine, où vous pouvez aller au festival de glace en Décembre/Janvier.

Sa proximité avec la Russie est visible par sa splendide architecture russe… et son froid !

Ne vous inquiétez pas, cette ville reste une ville 100% chinoise :p

 

Ce qui m’a le plus séduit dans cet échange c’est :

  • La culture totalement différente. Il faut avoir été un petit bout de temps en Chine pour vraiment la comprendre.
  • Les innombrables expériences incroyables qui s’offrent à vous si vous gardez un esprit ouvert et opportuniste. Vous changerez obligatoirement durant cette année.
  • La popularité d’un étranger 😉

Voici mes conseils pour profiter au maximum :

Le premier conseil que tout le monde vous dira: telechargez WeChat sur votre téléphone. C’est LE moyen de communication, de paiement, de partage en Chine.

Ensuite, ne vous laissez pas abattre par les quelques premiers jours en Chine. Ca s’appelle le choc culturel, mais il laissera rapidement place à une vie folle et complètement opposée à la vie française. Je vous recommande quand même de vivre en coloc avec les autres français afin de faire passer ce choc plus facilement.

Enfin, cherchez les rencontres, et pas seulement avec les autres expats. Gardez un esprit ouvert et ne jugez pas le mode de vie des chinois. Vous verrez que votre bon regard et votre capacité à aller vers les chinois vous sera largement récompensé !

Ici et nul part ailleurs, il est possible de :

  • Aller en boîte et avoir tout offert gratuitement du fait d’être un étranger.
  • Faire des karaokés déjantés
  • Voir des scènes de rue inimaginables en France (je laisse libre cours à votre imagination)
  • Se faire prendre en photo dans le métro
  • Visiter des paysages variés (montagne, glace, plage, tropiques, grandes villes) pour très peu d’argent
  • Fumer n’importe où (dans les couloirs de l’université, dans les boîtes, les centres commerciaux, les restaurants,…)
  • Découvrir une culture riche de plusieurs milliers d’années
  • Apprendre rapidement la langue la plus parlée au monde.

Voici mes bonnes adresses :

Pour commencer, le 1912 qui est l’endroit emblématique pour les étrangers (je vous laisse également le suspens).

Ensuite, Xinjiekou, qui est l’hyper-centre de Nanjing, particulièrement impressionnant à la tombée de la nuit.

A visiter: le magnifique mausolée de Sun Yat Sen, le très marquant musée du massacre de Nanjing (300,000 morts), la montagne pourpre.

A manger: le hot pot du « haidilao », le beijing duck, le teppanyaki a volonté et bien sûr les streets food qui apparaissent vers 23h dans les grands carrefours !

Laissez un commentaire si vous avez des questions. Je n’ai sûrement pas répondu à toutes les questions, mais j’ai hâte de pouvoir en dire plus sur cette ville si mystérieuse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s