Mon échange à Mälardalen University en Suède

Salut, moi c’est Juliette! Je suis étudiante sur le campus parisien et je passe actuellement ma 3e année à Västerås, en Suède dans l’université de Mälardalen.

Je savais que la Scandinavie était une région qui me tentait et que j’aurais bien aimé découvrir pour ses paysages et son niveau de vie élevé. Mais très honnêtement, ça n’était pas mon premier choix au départ, et je n’avais jamais vraiment considéré cette option, mais quand 1 année en Suède s’est présentée, vu mon classement assez bas, j’ai sauté dessus direct!

La Suède fait partie de l’UE donc je n’ai pas beaucoup préparé mon départ. Ma carte d’identité me suffit à voyager, et je n’ai eu qu’à m’arranger avec ma banque française pour obtenir l’option internationale. C’est très compliqué d’ouvrir un compte en banque en Suède quand on ne reste qu’un an.

Mes premiers jours sur place étaient assez mitigés. Je suis arrivée le 20 août, dans un pays où il faisait à peine 20 degrés, où la pinte était à 7€ et où je ne connaissais personne.
Mais on a vite eu quelques activités d’intégration qui m’ont permis de rencontrer d’autres personnes, de découvrir un peu la ville de Västerås, et de commencer à vraiment apprécier mon échange.
Heureusement, j’avais déjà un logement quand je suis arrivée, donc je n’avais pas à m’en soucier. Je m’étais inscrite sur la plateforme de Bostad qui est l’agence qui gère les logements des étudiants de la ville. J’habite donc en résidence universitaire.

L’université

L’université est magnifique, très grande, toujours propre, hyper moderne et surtout très très fonctionnelle. C’est vraiment un endroit très agréable! En plus, elle est assez proche du centre ville donc c’est plutôt pratique.
Il a un bar et une sorte de mini-brasserie dans l’université et il y a des soirées organisées là bas 2 fois par semaine environ.

Coût de la vie

Pour être très honnête, la vie en Suède est plus chère qu’en France. Pour ce qui est de l’alimentation, dès qu’on veut manger une bonne pièce de viande, du poisson ou du bon fromage il faut vendre un rein si on l’achète dans un grand supermarché. Mais heureusement, il a y des produits cools à des prix abordables si on sait où faire ses courses.
A propos des sorties, l’alcool fort est très cher en général et les prix des bières dans les bars sont assez élevés mais la bière en magasin est plutôt abordable. Les restaurants sont un peu moins chers qu’en France.

Ma vie quotidienne

En général on n’a que 6h de cours par semaine, et même si on a surtout du travail personnel, ça nous laisse énormément de temps libre. Donc il faut vraiment occuper ce temps sinon on peut vite s’ennuyer. Heureusement, il y a pas mal de trucs à faire à Västerås. On a tous commencé par s’inscrire à la salle de sport (eh oui, qui l’eu cru) et on y va assez régulièrement. Il y a aussi un super lac (Le 3e plus grand de Suède!) où on va se baladait de temps en temps. ll y a une mini-station de ski dans la ville, un aquapark type Aquaboulevard (en beaucoup mieux), et le reste du temps on organise pas mal de voyages et de journées dans les villes alentours (Stockholm, Uppsala, Örebrö,…). Le gros point fort de Västerås est vraiment sa proximité avec une grosse partie de la Suède. On peut aller partout en voiture ou en bus.

Ce qui me plaît le plus dans mon échange c’est les cours (j’aurais jamais cru dire ça un jour) et les voyages.
Les cours sont vraiment super, très intéressants, la structure change beaucoup des cours de l’IÉSEG et les profs sont excellents.
Pour les voyages, je ne m’attendais pas du tout à d’aussi beaux paysages en Suède. On a pas mal voyagé pour l’instant, notamment sur l’île Gotland, vers Göteborg, à Copenhague, aux Pays-bas, en Laponie,… et on prévoit pour ce deuxième semestre d’aller en Norvège, au nord de la Suède et peut-être aussi en Islande.

Voyager

Le voyage qui m’a le plus marqué, c’est évidemment celui en Laponie. C’était un voyage organisé par notre « Club Inter » suédois et c’était vraiment incroyable. Tout blanc, tout calme, on se serait vraiment cru dans un autre monde. On a eu l’occasion de faire du chien de traineau, de la moto-neige, de monter dans un traineau tiré par un rêne, d’aller randonner dans un parc national, de sauter dans le lac gelé après un bon sauna, et on a même eu la chance de voir des aurores boréales.

On peut voir des Aurores Boréales depuis la ville de Västerås!

Mes conseils

Je pense que pour aimer pleinement son échange à Västerås, il faut être une personne assez dynamique et curieuse. Avoir envie de bouger, de découvrir de nouvelles choses et de ne pas rester chez soi m’a vraiment été indispensable pour ne pas m’ennuyer ici. La Suède est vraiment un super pays, et Stockholm n’est qu’à 1h de train donc il y a vraiment de quoi profiter à fond!

Mes bonnes adresses

Le Publik, la seule boîte de la ville ouverte aux moins de 25 ans
Le Pitcher’s, un bar très très cool
Le fast food MAX qui est vraiment génial
L’Expresso House pour aller prendre un bon café dans une ambiance sympa (et ils ont le meilleur gateau au chocolat du monde)

Juliette Pons, Campus Parisien

juliette.pons@ieseg.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s