Mon échange à Fu Jen University, Taïwan #1

Salut, moi c’est Augustin, je viens de finir mon M1 sur le campus de Lille et avant ça, j’ai passé un an à Fu Jen University à Taipei – Taïwan lors de ma 3ème année.

J’ai habité toute ma vie en Espagne donc j’ai choisi de découvrir un pays d’Asie afin de découvrir un mode de vie différent et une langue étrangère avant tout. Ce dépaysement et le challenge d’aller vers l’inconnu auraient été moindre si j’étais parti en Amérique du Sud.

L’Asie me donnait envie car elle m’a donné l’occasion de sortir de ma zone de confort, voyager et surtout découvrir une autre réalité qui me paraît plus éloignée. J’avais eu de très bons retours sur Taïwan pour sa bonne qualité de vie, son emplacement stratégique dans l’Asie et surtout pour la culture taïwanaise.

Modalités de départ et obligations

Pour partir 1 an, il est nécessaire d’obtenir un visa. Une des formalités pour l’obtenir et pour compléter l’inscription pour l’université est de faire un « health check-in ». J’ai donc dû faire une radio des poumons, une analyse de sang, et quelques vaccins (hépatite B et la rougeole). Je me suis également rendu au centre de vaccination international chez moi à Madrid où l’on m’a conseillé de faire d’autres vaccins, qui n’étaient pas obligatoires.

L’arrivée sur place et l’intégration

J’avais pris mon billet d’avion 3 mois avant mon départ, et on m’a communiqué uniquement 3 semaines avant mon arrivée la date de l’« orientation day », que j’ai donc raté…. Pssst, je vous conseille d’arriver au moins une bonne semaine avant le début des cours. Heureusement, mon buddy m’a aidé pour les formalités à compléter à l’arrivée, comme le choix des cours, et autres coups de main qui ne sont pas de trop…

En ce qui concerne le logement, j’ai d’abord logé dans un Airbnb avec 2 potes avec qui je suis venu à Taïwan puis on a fini par trouver un appart grâce à un contact taïwanais. Néanmoins, je vous conseille fortement de chercher dans la page Facebook « Looking for roomates or appartments in Taipei and Taiwan » où vous trouverez des colocs facilement. Et surtout, ça peut paraître bête mais faites bien attention à prendre un appartement avec des fenêtres pour avoir de la luminosité naturelle, car pour ma part je n’en avais pas, et on devient vite fou si on y reste toute la journée.

Ensuite, à Taipei, peu importe votre université, je vous conseille fortement de vivre vers les quartiers Guting ou Da’an qui sont très bien placés. C’est un peu l’endroit où vivent tous les exchanges, la nourriture est plus variée et où l’on trouve beaucoup plus de restaurants où les menus sont écrits en anglais ; bref, c’est vraiment un cocon occidental où l’on se sent bien !

Même si au début on ressent un léger choc culturel par rapport à la langue et un environnement complètement différent, au bout de quelques semaines vous vous y ferez sans problème et le temps passera à toute vitesse !

L’université et les cours

L’université de Fu Jen se situe à environ 30 min en métro du centre-ville à l’Ouest de Taipei. Le campus est très grand et très agréable. L’université a plus de 28000 étudiants et l’on y trouve de tout : food courts (où l’on peut se gaver pour 2-3€), des « convenience stores », petits supermarchés, de quoi faire du sport, un vrai petit village où on a du mal à se retrouver au début !

Je n’avais pas pris le logement dans les « dorms » qui sont relativement peu chers (environ 200€ par semestre), car je ne me voyais pas partager une chambre à quatre pendant 1 an, mais après ça peut aussi faire partie de l’expérience. Il n’y avait pas tant d’étudiants internationaux que ça (environ une trentaine par semestre), ce qui a donné une ambiance plutôt conviviale et on faisait des sorties très régulièrement !

Bon, passons au sujet moins fun : les cours. Pendant les deux semestres, j’ai eu de 5 à 6 cours par semestre regroupés à chaque fois sur 3 jours par semaine afin de pouvoir bouger les week-ends. J’étais parti en 3A mais était considéré comme un élève de 4A à Fu Jen. J’ai donc eu le droit de choisir tous les cours du département « Business Administration ». Malgré cet ajustement d’apprentissage, le niveau des cours est assez faible, notamment en BA, donc niveau Bachelor. Pour les plus intéressés d’entre vous, je vous conseille vivement de prendre des cours d’International management MBA qui sont bien plus intéressants et pas non plus trop difficiles, mais beaucoup plus enrichissants. En plus, on y côtoie des étudiants qui viennent d’un peu partout d’Asie du Sud-Est et qui sont adorables. Contrairement aux taïwanais avec qui j’étais en cours de Bachelor, et qui ont tendance à faire leur vie de leur côté, j’ai pu en tirer plus par rapport aux différences culturelles et à leur manière de travailler.

Petit conseil pour ceux qui iront à Fu Jen, prenez les cours de Kai Ping, c’est un prof adorable avec les exchanges, les cours ne sont pas trop compliqués et il ne pose pas de soucis s’il l’on doit rater son cours pour cause de voyages en Asie ou à Taïwan ! Mais je vous rassure, c’est quand même très tranquille le niveau des cours !

Coût de la vie

Au quotidien, je dirais que je dépensais à peu près comme à Lille, donc environ 350-400 euros par mois mais c’est un mode de vie complètement différent. Je mangeais quasiment tout le temps dehors dans des restaurants allant de 2 à 5 euros environ, car à Taïwan on ne cuisine jamais chez soi. Je sortais assez régulièrement et faisais quelques sorties aux alentours de Taipei, donc c’est une très bonne qualité de vie par rapport au prix on va dire !

Pour le logement, c’est similaire à Lille à peu près si on veut un truc pas trop mal. Pour ma part je payais environ 350€ par mois sachant que j’étais en coloc’.

Mon quotidien et ressenti du pays

Ayant 4 jours de week-end par semaine, il faut trouver le temps de s’occuper. Lorsque je restais à Taipei le week-end, je faisais très souvent des randonnées. Encore une fois, en transport, on est à 1 heure de la plage et 1 heure des montagnes et il y a vraiment plein de choses à faire et à découvrir.

Sinon, je sortais une à deux fois par semaine en boîte de nuit. Je vous conseille de ne pas avoir cours le Jeudi matin pour pouvoir sortir au « Triangle » le mercredi soir (entrée gratuite pour les internationaux), et vous comprendrez vite au bout de quelques semaines sur place pourquoi. Sinon, je me promenais pas mal à Taipei avec des étudiants internationaux, on allait dîner dans des petits restaurants locaux ou bien on faisait des sorties dans les Night market pour terminer la soirée dans un bar. Grâce à l’Université, je jouais au tennis environ deux fois par semaine, ce qui m’a permis de faire un peu de sport aussi….

De manière générale, il y a pas mal de trucs à faire à Taipei et dans les environs, et puis avec les étudiants internationaux il y avait toujours des plans, donc c’était vraiment sympas ! Partir à Taïwan c’est vraiment découvrir une culture très différente et apprendre à connaître une façon différente de vivre. Avec du recul, je suis vraiment ravi d’avoir passé un an là-bas, pour moi Taïwan est un équilibre parfait en Asie. Taipei, c’est vraiment top aussi pour y vivre : ce n’est pas une ville qui grouille de partout comme Hong-Kong, on est à une heure en transport de la plage, de la montagne, les gens sont adorables, on peut sortir facilement, tout est bien organisé et on vit dans une culture assez exotique !

Les gens sont très accueillants là-bas, même si le plus gros problème reste que très peu de monde parle anglais et beaucoup de restaurants ont le menu uniquement en chinois, mais ça fait partie de l’expérience encore une fois ! C’est un pays très développé qui a une forte influence chinoise dans la culture, une organisation un peu comme les japonais (surtout vu la qualité des transports en commun), ce qui donne pour moi un très bon équilibre !

Mais sans hésiter ce qui m’a le plus plu, c’est de voyager à travers l’Asie. Taïwan étant idéalement placé (“the heart of Asia” comme ils disent), les vols ne sont pas très chers et on peut aller facilement partout. Pour vous faire une idée, le vol le plus cher que j’ai payé c’est 170€ aller-retour pour faire 5h de vol jusqu’en Malaisie.

Mon plus beau voyage

Entre mon premier et mon deuxième semestre, j’ai eu un mois de vacances et j’en ai profité pour faire un « roadtrip » avec un de mes meilleurs potes, également en échange à Taïwan, puis d’autres amis en fonction du pays. On a commencé par faire le sud du Vietnam en allant à Ho Chi Minh et au Delta du Mékong, et par la suite au Cambodge avec Phnom Penh, les îles Koh Rong puis Angkor. Ensuite, on a pris un avion pour le Laos et on a fait Vientiane, la boucle de Thakek (600 km de moto en 3-4 jours, qui fut sans doute un de mes meilleurs souvenirs de mon échange), puis le Nord du Laos. Le Laos a vraiment été un coup de cœur ! On a ensuite fini notre voyage en allant dans le Nord de la Thaïlande en bus, à Chiang Mai et Pai, puis finalement Bangkok pour rentrer à Taipei.

Ce mois de voyage était incroyable, on a voyagé avec un sac à dos de 7kg pendant un mois à la backpacker, en allant dans des auberges très peu cher en vivant un peu au jour le jour. On a pu voir plein d’endroits différents et ça reste clairement un de mes meilleurs souvenirs de cette année en échange !

L’anecdote !

Une belle histoire, encore une fois ! Deux semaines après notre arrivée, mon coloc avait oublié les clefs de l’appart’ dans un restaurant, et la serveuse a pris la moto pour nous rattraper et nous rendre les clefs ! On avait déjà fait 500 mètres, preuve de la gentillesse des taïwanais. Et puis avec un des profs (Kai Ping, el famoso), on s’est retrouvé par hasard dans un restaurant à la fin de l’année. Il a fini par s’asseoir à notre table et on a passé la soirée avec lui, c’était bien marrant !

Mes conseils

Si vous voulez vivre à fond votre échange, je vous conseille vivement de partir un an à Taïwan, où vous aurez bien le temps de voyager et de vous intégrer complètement à la culture locale. Vous n’aurez certainement qu’une seule chance dans votre vie de le faire, et même si ça peut être un challenge, vous ne le regretterez pas !

Ensuite, je vous conseille vivement d’obtenir le permis international avant de partir, surtout si vous voulez louer une voiture et faire un peu le tour de Taïwan avec des potes ou si votre famille vient vous voir.

Et finalement, lorsque vous partez en voyage dans des pays un peu plus exotiques, ça ne sert à rien de prévoir exactement ce que vous allez faire. Prenez le temps, prévoyez un peu l’itinéraire, mais pour ma part, lors de mes voyages hors Taïwan, je réservais l’auberge au jour le jour car on ne sait jamais exactement quel plan on va faire.

Mes bonnes adresses :

  • Pour manger Taïwanais de très bonne qualité : Din Tai Fung
  • Bafang Dumplings, 打咔生猛活海鮮 (Chaîne de dumplings incontournable et très peu cher)
  • Raohe night market et Shilin night market
  • 築間幸福鍋物 南京一、二店 pour les hotpot
  • Un rooftop avec des vues incroyables sur Taipei (même si un peu cher) : Morton’s Sky Bar
  • E7PLAY : Salle de jeux type « arcade » où on paye 8€ pour 4h où on peut jouer au bowling de manière illimitée et plein d’autres jeux d’arcade

Augustin ARVISET, Campus Lille

augustin.arviset@ieseg.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s