Mon échange à Almaty Management University

Привет la compagnie ! Nous c’est Adrien, Pierre et Louis. Nous sommes respectivement étudiants en 3A sur le campus de Paris et 4A sur le campus de Lille. Nous venons de passer une année palpitante au Kazakhstan !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Pour Adrien et Louis, le Kazakshtan était un choix évident. Nous sommes tous les deux passionnés de sports de montagne et d’aventures outdoor, suivez les randos d’Adrien sur sa page facebook.

Le Kazakhstan, pays inconnu en Europe à part Borat, regorge de paysages magnifiques – nous raconte Adrien – m’a semblé parfait pour cela. J’étais également allé au Kirghizistan plus jeune et j’avais beaucoup apprécié la culture d’Asie Centrale. Pour Pierre, c’était l’occasion de vivre dans un nouvel environnement et d’avoir plus de temps qu’à Paris pour ses projets perso.

 

Concernant les démarches administratives, la demande de visa depuis la France est simple et habituelle. Rendez vous une première fois à l’ambassade pour faire la demande de visa et revenez le récupérer la semaine d’après. Une fois sur place et sous 3 mois, il faut aller se faire enregistrer dans un office pour la migration avec un test de dépistage du SIDA et une radio des poumons cleans, cela vous prend 20 minutes en tout, ils sont très efficaces !

Nos premiers jours se sont bien passés –nous raconte Pierre – Nous avons été accueillis par une personne de l’université qui nous a amenés dans notre hôtel. Ils nous ont ensuite aidé pendant la première semaine pour trouver un appartement proche de l’université. On a vite été introduits au système de taxi sauvage pour se déplacer, qui se fait juste en tendant la main.

Pour Louis, arrivé au deuxième semestre, c’était assez similaire : « Mon buddy est venu me chercher à l’aéroport et m’a déposé devant chez moi, mes colocs m’attendaient et c’était parti pour un semestre en haut en couleur ! »

Trouver un logement se fait rapidement ! Tu peux le faire directement en arrivant sur place, il n’y a pas autant de procédures qu’en France. Mais il te faudra trouver une personne parlant russe, rien n’est dispo en anglais !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Concernant Almaty Management University, les infrastructures sont assez modernes, les salles équipées de matériel informatique. L’organisation c’est autre chose ! Rien n’est informatisé, les horaires et les salles changent souvent au dernier moment, certains cours sont juste en russe.. Il te faudra aller les embêter pas mal quelquefois. Mais cela s’est beaucoup amélioré depuis le debut de notre échange. A propos du choix de cours, attention aux mauvaises surprises ! Nous avons eu peu de choix de cours au final, la différence entre le learning agreement et sur place est vraiment conséquente. A noter qu’il est possible de choisir des cours de bachelor alors qu’on est en Master, nous explique Louis.

Au quotidien, nous avons fait le plus de voyages et de montagne possible !

Un des voyages d’Adrien :

Au-dessus d’Almaty il y a un parc national qui s’appelle Altyn Emel, on est parti en voiture pour 5 jours. On en a pris plein la vue, tu roules au milieu des steppes, quasiment tout seul, en croisant des troupeaux de chevaux sauvages. En route on s’est arrêté pour faire notre meilleure course (à pied) de l’année. Ensuite on est allés se balader sur une dune de sable magnifique et des collines en terre rouge. En revenant, et après avoir crevé au milieu du desert, on est passé au Canyon de Charyn (super beau aussi) qui se trouve a 4 heures de route a l’Est d’Almaty. Ah oui et je ne raconterai pas les soirées avec les deux bikers russes, 120 kilos chacun, et leur 10 bouteilles de vodkas faites maisons.. Bref des paysages super variés et des expériences folles !

Vous pouvez lire le voyage de Louis en Ouzbékistan en cliquant ici !

Nous sommes partis tous les 3 au Turkestan -région au Sud du Kazakshstan- pendant quelques jours lors de nos vacances de mi-semestre. Au programme, visites d’un site de ruines , footing de bon matin & voyage en train soviet pendant 24h, cliquez ici pour avoir tous les details (guide pour corrompre la SNCF locale inclus) !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le coût de la vie est l’un des énormes avantages au Kazakhstan. Le pouvoir d’achat est très fort depuis la déflation du mois d’Août, pour donner une idée avec 5 euros tu peux te faire un restaurant classique, une course en taxi pour traverser la ville coute un peu plus d’1 euro, la bouteille de coca 1L vaut 30 centimes…

Ce qui nous plait le plus, c’est d’avoir toujours avoir affaire à quelque chose d’inattendu, que ce soit dans le taxi pour aller en centre ville ou pendant les voyages. Pas un jour ne se ressemble !

De plus, c’est une destination très sympa à vivre entre potes. Nous étions une équipe d’IÉSEGurks soudée cette année et nous vivions la plupart de nos aventures ensemble avec les autres exchanges, c’était très sympa !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Notre conseil pour profiter du Kazakhstan à 100% est simple : Voyage à fond ! Niveau nature c’est magnifique il y a toujours quelque chose à découvrir, en plus se déplacer est très facile, entre les trains, le bus, les taxis à plusieurs … cela coute assez peu. Et prends tes chaussures de rando pour les montagnes d’Almaty !

Parle le plus que tu peux aux Kazakhs c’est vraiment des gens sympas. Dernière chose, mange un beshbarmak (plat traditionnel à base de cheval) ainsi que du lagman (une soupe de pâtes délicieuse) !

Almaty est une ville ultra agréable au quotidien, elle regorge de parcs où faire des piques niques, le système de taxi est parfait pour les déplacements urbains et il est toujours possible de sortir dans un bar ou en boîte pour pas grand-chose. Télécharge l’application 2GIS pour te repérer facilement dans la ville.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un fun fact est que la police arrête souvent les étrangers, tes talents de négociateur seront mis à rude épreuve ! 😉 Si tu aimes pousser la chansonette, Almaty regorge de Karaokes, on espère que tu chantes mieux que nous !

Voici nos bonnes addresses:

  • Resto & boites : l’unique Kaganat (des cantines dispos dans toute la ville) (demande la salle VIP). Noodles et son buffet illimité le midi à côté de KIMEP, le restaurant géorgien sur Doystyk. El Doro pizzeria ouverte 24/7 juste à côté de la boîte de nuit où tu passeras tous tes vendredis soir : Chukokta En semaine, les boites où nous allions fûrent Friday Night Club & Esperanza, elles sont côte à côte. Un karaoké sympa est Ministry of Karaoke
  • Bars : Raquieta, Mad Murphys, La bière en bouteille plastique de Lenina/Puschkina, Stalker pour les sorties en fin de mois lorsque le compte en banque se fait vide. L’Hôtel Kazakhstan au dernier étage avec une superbe vue sur toute la ville. Kvartira à Bichkek
  • Boutique d’équipement de montagne : Limpopo, ProSport et Extremal (si vraiment t’as plus d’argent, ils louent des skis des années 30)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voila pour le Kazakhstan, on vous invite à lire l’article de la coloc du Doystyk en échange à KIMEP ainsi que le blog plus complet de Louis qui revient plus en details sur son échange. N’hésitez pas à commenter si vous avez la moindre questions, tchao les brats !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s